Lutte contre la contrefaçon : Le contrôle économique frappe fort à Sidi Boumendil





La campagne de lutte contre la contrefaçon menée hier au Souk de Sidi Boumendil a permis de saisir des quantités importantes de produits cosmétiques contrefaits. Tunis - Le Quotidien Suite aux plaintes de certaines sociétés du secteur des industries cosmétiques, une équipe composée d’une vingtaine d’agents du contrôle économique a effectué hier, une opération coup-de-poing au Souk Sidi Boumendil. L’objectif de cette mission est de saisir les produits cosmétiques contrefaits mis sur le marché. Ainsi, des quantités importantes de produits initiés (shampooing, déodorant, parfum, écran solaire...) portant certaines marques «renommées» ont été saisies. Ces produits, dont les sources sont inconnues, sont vendus à des prix très bas, alors que leur qualité est en majorité médiocre. Cette opération de lutte contre la contrefaçon, entre dans le cadre d’une large campagne de contrôle quotidien dans les différents marchés. En effet, la contrefaçon représente aujourd’hui, un phénomène international, en pleine expansion et même une industrie qui touche aux différents produits destinés à la consommation. Compte tenu de l’impact négatif de ce phénomène que ce soit sur le consommateur ou sur l’économie nationale, la Tunisie a mis en place depuis plusieurs années, les outils nécessaires pour faire face à ce fléau. La stratégie nationale dans ce domaine prend en considération deux principales priorités à savoir, la santé du consommateur et la préservation du tissu industriel et du climat d’affaires en Tunisie. Cette stratégie de lutte contre la contrefaçon vise, en effet, à intégrer la lutte contre ce phénomène dans les préoccupations quotidiennes des services de contrôle relevant aussi bien du contrôle économique que de la douane. La stratégie vise également à renforcer le cadre juridique en la matière, en donnant à la contrefaçon un aspect délictuel et à travers le renforcement des prérogatives des services de contrôle en leur attribuant le droit de l’auto-saisie. Cette même stratégie englobe, en outre, la mise en place d’un programme de sensibilisation des différentes composantes de la chaîne économique. C’est dans ce contexte général, que les services du contrôle économique ont mis en place un programme de campagnes sectorielles périodiques pour faire face à ce phénomène. Ces campagnes touchent, entre autres, aux secteurs des chaussures, du prêt-à-porter des produits électriques et électroménagers, des produits sanitaires ainsi que des produits cosmétiques... Ces campagnes sont réalisées dans les circuits du commerce parallèle, les surfaces du commerce légal, les unités de production et même les marchés hebdomadaires. Les efforts des services du contrôle économique ont permis de saisir, jusqu’à maintenant, près de 377 mille unités de produits électriques différents, 3600 unités de produits métalliques, 10 mille unités de produits cosmétiques, 6000 unités de prêt-à-porter et 3200 paires de chaussures, entre autres produits saisis... M.Z.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com