Selon Moubarak : Le Hamas accepte une libération conditionnée du soldat israélien





Le Quotidien-Agences Le président égyptien Hosni Moubarak, qui mène une médiation entre le Hamas et Israel, a déclaré que le mouvement radical palestinien avait accepté de libérer le soldat israélien enlevé en posant des conditions jusqu'à présent rejetées par l'Etat hébreu. "Les contacts égyptiens, qui ont inclus certaines personnalités du Hamas, ont donné des résultats positifs, le mouvement ayant accepté sous condition de remettre le plus tôt possible le soldat israélien pour éviter une escalade", a indiqué Moubarak dans une interview hier au journal gouvernemental Al-Ahram. "Jusqu'à présent, la partie israélienne n'a pas accepté" ces conditions, a-t-il ajouté, selon le site internet du quotidien. Les propos de Moubarak brisent un silence officiel que l'Egypte respectait au sujet de sa médiation dans la dernière crise entre le Hamas et Israël. "Je déploie personnellement tous les efforts possibles, jusqu'à tard dans la nuit, pour éviter une véritable catastrophe qui embraserait sur son passage toute la région", a-t-il affirmé. Il a précisé avoir contacté notamment les présidents palestinien Mahmoud Abbas, français Jacques Chirac et syrien Bachar al-Assad, ainsi que le Premier ministre israélien Ehud Olmert. "Les dirigeants israéliens ont promis de ne pas faire couler le sang des civils palestiniens innocents", a-t-il dit, précisant avoir averti les chefs du Hamas contre la prise de "positions radicales".


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com