Violée à cause de la Coupe du monde





Il en veut à mort à la FIFA, à Blatter, aux multinationales et surtout aux chaînes satellitaires. Car ils sont tous responsables de ce qui lui est arrivé... sa femme a été en effet, violée par deux énergumènes alors qu’ils rentraient tous les deux chez eux après une soirée passée chez des amis qui possèdent un récepteur numérique exclusivement capable de capter les chaînes qui transmettent les rencontres de la Coupe du monde... Tunis - Le Quotidien Qui parmi les Tunisiens pouvaient rater la décisive et déterminante rencontre Tunisie - Espagne entrant dans le cadre du Mondial? En principe personne. Tout le pays retenait son souffle en attendant le sifflet final de l’arbitre. Car il se pourrait que les nôtres relèvent le défi et réalisent le rêve de tout un peuple celui de se trouver pour la première fois de notre histoire au deuxième tour de la Coupe du monde et pourquoi pas aller plus loin encore. Alors, ce jour là tout le monde est resté cloué devant le poste de télévision sauf ceux qui ne pouvaient pas capter les chaînes qui détiennent le droit de transmettre les rencontres de la Coupe du monde. C’est le cas de cet épox, dont le poste de télévision n’est pas équipé ni d’un récepteur adéquat et encore moins d’une antenne terrestre. Du coup, c’est chez des amis qu’il a dû suivre les rencontres de l’équipe de Tunisie. Ainsi le jour du match Tunisie - Espagne, il s’est fait accompagner de son épouse avant de se rendre chez ses amis. Il s’agit d’un couple, fraîchement marié qui possède un récepteur numérique équipé d’une carte d’abonnement dans une chaîne satellitaire diffusant les rencontres de la Coupe du monde. Après la fin du match et en plus de la déception due à l’élimination de la Tunisie, le couple a eu droit à une autre mauvaise surprise... Rebroussant chemin chez eux, les deux époux on été appréhendés par deux énergumènes ivres mort. Les deux soûlards se sont mis à faire des avances à la femme au vu et au su de l’époux puisant au passage dans un lexique très obscène pour exprimer leur désir bestial. Voulant protéger sa femme, le mari a prié les deux soûlards de les laisser tranquilles. Et c’est à cet instant que les événements allaient prendre une autre tournure dramatique. En brandissant une arme blanche, l’un des soûlards a sommé le mari de quitter les lieux, de leur remettre la femme. Dans la foulée, il lui a asséné un coup de poing suivi d’un coup de couteau. Perdant connaissance, il ne pouvait être d’aucune aide à son épouse qui, abandonnée à son propre sort, s’est transformée en une proie facile. Les deux soûlards n’avaient, à partir de ce moment que d’abuser d’elle. Après quoi, les deux énergumènes ont quitté les lieux comme si de rien n’était... N’ayant d’autres armes que les cris, la victime a réussi à attirer l’attention des passants qui lui sont venus en aide et l’assister pour qu’elle puisse se rendre dans un poste de police où elle a pu informer les agents. Les auxiliaires de la justice ont ensuite procédé à un ratissage des lieux. Ils ont réussi en un laps de temps très court à arrêter les deux soûlards. Le temps qu’ils retrouvent conscience, ils ont été interrogés. Bien évidemment, ils ont essayé de nier les faits, mais ils n’ont pas tardé à passer aux aveux. Ils ont été inculpés de détournement et viol à l’aide d’une arme blanche. Ils devraient répondre de leur acte devant la justice prochainement. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com