Tunis : 20 ans de prison pour le voleur de 20 climatiseurs





Tunis - Le Quotidien La douzième chambre criminelle relevant de la Cour d’appel relatif à une affaire de chèques falsifiés. L’accusé a été condamné en première instance à vingt ans de prison. Il est à noter que les faits de cette affaire ont éclaté suite à une plainte déposée par le gérant d’une société spécialisée dans la vente de produits d’électroménager qui a présenté à la justice un chèque remis par un client lequel a été rejeté par la banque pour falsification. Une enquête a été ouverte qui a abouti à l’arrestation d’un technicien spécialisé dans l’installation des climatiseurs. Interrogé, le suspect a déclaré que conformément à la nature de son travail, il est habitué à acheter pour les besoins de ses clients des climatiseurs. Justement, concernant la présente affaire, il a reçu de la part d’un client un chèque pour l’achat de vingt climatiseurs. Il ignorait que le chèque en question était falsifié. Les enquêteurs ont ensuite réussi à identifier l’émetteur du chèque. Malheureusement, ce dernier a quitté le territoire national pour une destination inconnue. Le ministère public a retenu à l’encontre du technicien le chef d’inculpation de complicité dans l’émission d’un chèque falsifié et escroquerie. Traduit devant le tribunal de première instance de Tunis, l’accusé a écopé de vingt ans de prison. C’est ainsi qu’il a interjeté appel examiné récemment par la cour compétente. Ce recours a fait l’objet d’un long débat juridique qui a abouti au report du procès à une date ultérieure. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com