FIFEJ 2003 : Abouna, de M. Salah Haroun





Le second long-métrage du réalisateur tchadien Mahamet Salah Haroun a été projeté dans le cadre de la compétition officielle du sixième Festival International du Film pour l'Enfance et la Jeunesse de Sousse (FIFEJ) "Abouna" raconte la quête du père par deux frères, un enfant et un adolescent, de leur état, sur un ton calme, triste et joyeux, à la fois. Une parabole qui en dit long sur les origines et sur l'éternel retour. Le réalisateur vit en effet en France, très loin de chez lui et nous a offert à vivre une histoire touchante, où la tristesse et la joie se relayent, au rythme de la vie.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com