Les papes portent chance





Les deux derniers papes ont porté chance à l'équipe d'Italie qui a battu à deux reprises, en demi-finale d'une Coupe du monde, les équipes des pays d'origine des souverains pontifes, écrit hier le quotidien La Stampa. L'Italie a remporté une victoire contre l'Allemagne (2-0 a.p.), pays d'origine de Joseph Ratzinger, le pape Benoît XVI, obtenant ainsi sa qualification pour la finale du Mondial 2006, écrit le journal du groupe Fiat. Mais La Stampa rappelle qu'en 1982, lors du Mundial en Espagne, l'Italie avait battu également en demi-finale, avant de remporter le titre mondial, l'équipe de Pologne, pays d'origine du pape de l'époque, Karol Wojtyla, Jean Paul II. "Le pape porte chance", écrit en titre de son petit encadré La Stampa qui veut y voir un bon présage pour la finale de dimanche. Selon le Vatican, le pape allemand s'informe régulièrement auprès de son entourage des résultats des différentes rencontres depuis le début du Mondial. Toutefois, des proches qui fréquentent les appartements pontificaux ont confié qu'il n'a regardé aucun match à la télévision, ni ceux concernant son pays natal, ni ceux concernant l'Italie, le pays où il vit depuis 25 ans.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com