E.O.G.K : Frank Olivier (pas celui de l’E.S.T) à l’essai





L’E.O.G.K a été l’été dernier la dernière association d’élite à entamer la préparation de la saison. Cette fois-ci, elle se trouve être l’une des premières à le faire puisque cela fait une semaine déjà que Lotfi Jebara conduit les entraînements quotidiens à l’annexe du stade olympique d’El Menzah sous un soleil de plomb. Les Aiglons sont soumis à une longue phase de remise en condition physique après un mois et demi de repos. A partir du 15 juillet, tout le groupe ira se ressourcer dans la station d’oxygénation d’Aïn Draham (sinon, à Tabarka) durant une dizaine de jours. * Annulé D’ores et déjà, deux rencontres amicales sont fixées par le staff banlieusard. On prévoit un premier test lundi prochain contre une autre équipe banlieusarde, le club sportif d’Hammam-Lif. Le 22 juillet, l’E.O.G.K sera opposée au Club Sportif Sfaxien. En revanche, le test contre le Club Africain prévu le 6 août a été a priori annulé. Le report du 13 au 20 août du démarrage du championnat national y est pour quelque chose. * On brasse large Sur le front des recrutements, le club goulettois-kramiste brasse large. L’ex-Etoilé et Béjaois Ali Kerkenni est dans le collimateur. Tout comme le Hammam-Lifois Karim Hosni et le Jendoubien Hatem Gharbi. L’E.O.G.K lorgne également du côté de l’avant-centre de Jendouba Sports Khaled. * Un Ivoirien et un Sénégalais testés Deux joueurs d’Afrique noire se trouvent à l’essai parmi le groupe des «Verts». Il s’agit de deux attaquants, là où l’E.O.G.K a le plus besoin de renforts. Il s’agit de l’Ivoirien Frank Olivier, le parfait homonyme du brillant meneur de jeu de l’Espérance Sportive de Tunis et du Sénégalais Bamba. Lotfi Jebara réserve toujours sa réponse quant à leur éventuel recrutement. * Ben Thabet vers le CAB On peut imaginer la motivation qui anime les «Aiglons» qui ont dû se séparer de Moëz Ben Thabet, de retour de prêt à l’E.S.T et qui pourrait atterrir au C.A.Bizertin, son club d’origine. Il y a deux mois, ils ont réussi l’exploit d’assurer leur maintien parmi l’élite malgré des conditions difficiles. Il leur faudra cette fois-ci serrer les boulons et enrichir un peu mieux leur potentiel humain, devant s’attendre à un exercice bien difficile. Le délégué de l’équipe Adel Belkhir est toujours là. Dans cette phase de la préparation il encadre les Banlieusards, témoignant de sa disponibilité coutumière. S.R.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com