TIC : La Tunisie à l’heure du Wi-Max





Tunis-TAP "Le wi-max et les technologies de large bande "broadband" : tel est le thème d'un séminaire tenu, hier, à Tunis, avec la participation d'experts et spécialistes dans le domaine des nouvelles technologies de la communication (NTIC) tunisiens et étrangers. L'adoption d'un réseau évolué de l'Internet à haut débit sans fil, en l'occurrence, le "wi-max", intervient en concrétisation de la décision présidentielle annoncée à l'occasion du cinquantième anniversaire de l'indépendance. Le wi-max permet d'accéder à l"internet à haut débit de la même manière que le portable par rapport au fixe. Cette technique utilise le même principe que le "wifi". Plus simplement, le wi-max est une technologie avancée d'accès haut débit sans fil au réseau internet qui favorise une utilisation aussi bien en zones urbaines que rurales et en situation fixe, nomade et mobile, permettant le développement de nouveaux modes de connexion et l'émergence de nouveaux services et applications. Ce service permet de couvrir les zones industrielles et touristiques, les complexes universitaires et les pôles technologiques. Il assure des services de transmission de donnés audio-visuelles, des services de géomatique etc.... Ouvrant les travaux de cette rencontre, Montassar Ouaili, ministre des Technologies de la communication a indiqué que la Tunisie a été à l'avant-garde dans la concrétisation de l'agenda de Tunis et de la déclaration de Tunis issus des travaux de la seconde phase du Sommet mondial sur la société de l'information, ce qui confirme le choix stratégique de la Tunisie d'être un pôle régional des services et de renforcer ses efforts soutenus pour rejoindre les rangs des pays développés. L'adoption de l'Internet de large bande s'inscrit dans le cadre de la stratégie de la Tunisie de faire bénéficier toutes les composantes de la société des nouvelles technologies de l'information et de la communication. L'implantation de ce réseau s'inscrit dans le cadre d'un partenariat entre les services public et privé, il ouvre de nouvelles perspectives en matière de nouveaux projets d'investissement et de création d'emplois, notamment pour les diplômés du supérieur.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com