Une vingtaine de Palestiniens tués : Gaza revit le cauchemar





Dix sept Palestiniens ont été tués hier dans des bombardements israéliens de la Bande de Gaza où l'armée mène une offensive majeure pour tenter de stopper les tirs de roquettes palestiniennes sur Israël, selon des sources palestiniennes. Le Quotidien-Agences Depuis l'élargissement du champ d'action de l'armée israélienne au nord de la Bande de Gaza, 19 Palestiniens au total ont trouvé la mort, deux ayant été tués par des tirs israéliens mercredi soir. Dans le même temps, un groupe armé palestinien, les Comités de la résistance populaire, a affirmé avoir abattu un soldat israélien dans la localité de Beit Lahya dans le nord de la bande de Gaza, où d'importants affrontements ont opposé des combattants palestiniens à l'armée israélienne. Neuf Palestiniens, dont deux membres du mouvement islamiste Hamas et des civils, ont été tués et 24 blessés dans des tirs d'obus et un raid israélien à Beit Lahya, où l'armée a pénétré de plusieurs kilomètres, selon un dernier bilan de sources médicales palestiniennes. Selon une source de la sécurité, l'aviation israélienne a mené deux raids aériens dans le quartier de Atatra de Bit Lahya, réoccupé par l'armée israélienne depuis l'aube. Un obus d'artillerie a été tiré simultanément, a-t-on précisé. Une porte-parole de l'armée a fait état d'un raid de l'aviation israélienne visant trois Palestiniens armés dans le secteur de Beit Lahya. Dans la matinée, un civil palestinien a été tué par des tirs d'un blindé israélien dans le quartier Atatra, selon une source médicale. Mohammed Attar, 20 ans, a été mortellement atteint par des tirs de mitrailleuse d'un char alors qu'il se trouvait devant sa maison. Selon une source de sécurité palestinienne, les blindés israéliens ont avancé jusqu'à 4 kilomètres près de la côte, à l'ouest de Beit Lahya, où ils sont entrés dans les quartiers de Atatra et Salatine. Selon cette source, trois bâtiments ont été occupés dans ce secteur. Avant l'aube, un membre de la branche armée du Hamas a été tué et trois blessés dans un raid aérien israélien au nord de la ville de Gaza, a indiqué une source médicale. Dans le sud de la Bande de Gaza, deux combattants palestiniens ont été tués et cinq blessés dans un raid aérien israélien à Abassane où l'armée a effectué une incursion, a-t-on appris de sources sécuritaires. Selon ces sources, un appareil israélien a repéré un groupe de combattants et a tiré un missile sur eux. Une quinzaine de chars et de bulldozers ont pénétré dans cette zone sur une distance d'environ 700 mètres à un kilomètre. Une porte-parole de l'armée a confirmé l'incursion, précisant que les forces cherchaient des tunnels utilisés par les activistes palestiniens et des engins explosifs. L'offensive israélienne vise également à maintenir la pression sur les Palestiniens afin d'obtenir la libération du soldat israélien enlevé le 25 juin par trois groupes radicaux à la frontière de la Bande de Gaza. Ces décès portent à 5.146 le nombre de personnes tuées depuis le début de l'Intifada en septembre 2000, dont une grande majorité de Palestiniens.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com