El Mourouj : L’épouse infidèle paie de sa vie son arrogance





Elle n’a jamais cessé de l’humilier, de le tromper et de le battre. Pourtant, il était prêt à tout lui pardonner... Et lorsqu’il a fait le premier pas, elle a osé s’en prendre au symbole de sa virilité... Elle a fini par payer de sa vie son arrogance. Tunis - Le Quotidien Il faisait tard... Les enfants dormaient et le calme plat régnait à la maison. Il attendait cet instant depuis des heures et des heures. Il s’est préparé, d’ailleurs, comme il se devait. Aux alentours de cinq heures de l’après-midi,il est allé chez le coiffeur avant de se rendre au bain maure... C’était comme s’il revivait la nuit de ses noces... Une nuit qui restera gravée à jamais dans sa mémoire...Il y a de cela six ans... Sa mère est allée ce jour-là demander la main de sa dulcinée, une jeune fille qui l’a charmé dès le premier regard. A l’époque, il venait d’être muté au dispensaire d’El Mhammedia , une petite localité située à douze kilomètres de la capitale. Le hasard a voulu fait que sa première patiente soit sa future épouse... Elle était venue consulter pour des maux d’estomac... c’était le coup de foudre... A vrai dire, il y avait de quoi en être amoureux dès le premier regard. Généreusement servie par la nature, la jeune fille faisait tourner bien des têtes. Alors, il n’a pas hésité le moindre instant à parler d’elle avec sa mère. C’est que sa pudeur et son caractère un peu réservé l’empêchaient d’aller aborder le sujet directement avec sa promise... C’est ainsi que sa mère avait débarqué par un mois d’août chez les parents de la jeune fille pour demander sa main. Une année plus tard, l’infirmier et sa patiente convolèrent en justes noces... Deux ans après, le jeune couple eut leur première fille suivie d’une deuxième... Et comme un bonheur ne vient jamais seul, les deux époux réussissent à acheter une petite maison du côté d’El Mourouj. Ce déménagement constituera malheureusement un tournant et quel tournant dans la vie du couple. La jeune épouse et sans raisons apparentes allait changer de comportement. Elle est allée jusqu’à bouder le lit conjugal. Pourtant, le mari préféra être indulgent et patienta avant de prendre le taureau par les cornes et décida d’affronter sa femme... coup de théâtre, cet affrontement dégénéra et donna lieu à une scène de ménage laquelle inaugura une ère d’humiliation et d’arrogance. Les insultes et les injures prirent la place aux mots doux... peu à peu les caresses cédèrent la place aux crachats et aux gifles. Et cerise sur le gâteau... l’épouse n’hésita pas à annoncer à son mari qu’elle était amoureuse d’un autre homme, qui venait la voir pendant son absence. C’était à prendre ou à laisser... ou il accepte cet état de fait où il part. Pour le pauvre mari, les beaux yeux de ses deux filles valaient bien tous les sacrifices du monde. Après mûre réflexion, il a décidé de donner une nouvelle chance à sa «douce moitié»... Alors ce soir-là, il a patienté jusqu’à ce que ses deux filles aient dormi. Après quoi, il a rejoint sa femme dans la chambre à coucher. Il avait entre les mains un petit paquet. Il afficha un sourire grand comme l’océan, avant de lui remettre un collier en or non sans l’accompagner de quelques mots doux. Deuxième coup de théâtre, l’épouse sursauta lui rejetant en plein visage le collier en question et le sommant de ne plus s’approcher d’elle. Et pour couronner le tout, elle lui asséné un coup de pieds dans un endroit censé d’être le symbole de sa virilité. Elle ignorait à cet instant qu’elle avait signé son arrêt de mort.Le mari ramassa un drap et le passa autour du cou de sa femme. Il serra fort de plus en plus fort, il ne lâcha prise qu’après avoir été sûr qu’elle était morte. Ensuite, il est allé chercher un couteau pour se venger comme il se devait. Il lui asséna soixante deux coups dans différents endroits de son corps. Après avoir lavé son honneur, le mari originaire d’El Fahs a choisi sa ville natale pour se rendre aux agents de l’ordre non sans confier ses deux filles à sa mère. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com