Le Conseil des droits de l’homme condamne l’opération israélienne





Genève-Agences Le Conseil des droits de l'homme des Nations unies a condamné hier les opérations militaires israéliennes dans la Bande de Gaza et réclamé la libération de hauts responsables palestiniens. Dans une résolution adoptée par 29 voix contre 11, le nouveau Conseil a appelé Israël à mettre fin à son intervention armée et demandé la libération des ministres et députés palestiniens arrêtés la semaine dernière par l'armée israélienne. Aux termes de la résolution, le Conseil a en outre décidé l'envoi d'une mission urgente d'établissement des faits dirigée par le rapporteur spécial de l'Onu pour la situation des droits de l'homme dans les territoires occupés, John Dugard. Israël a par le passé refusé de collaborer avec Dugard. Le texte fait part de la "profonde préoccupation" du Conseil à l'égard "des violations des droits de l'homme du peuple palestinien provoquées par l'occupation israélienne, notamment par les opérations militaires israéliennes en cours". Il prône "une solution négociée" au conflit en cours et appelle "toutes les parties en présence à respecter les règles du droit humanitaire international et à s'abstenir de commettre des actes de violence envers les civils". La résolution a été adoptée durant la première session extraordinaire du Conseil des droits de l'homme entamée mercredi sur demande des pays arabes, soutenus par la Chine, l'Inde, la Russie et l'Afrique du sud.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com