Buts : Encore un effort





Si au moins un but est inscrit lors des deux derniers matches du Mondial-2006, la finale Italie-France et le match pour la 3e place Portugal-Allemagne, la moyenne de buts par match sera supérieure à celle du Mondial-1990, plus mauvaise moyenne dans l'histoire de la compétition. En 62 matches jusqu'ici disputés, 141 buts ont été inscrits, soit une moyenne de 2,27 buts par rencontre. Seule l'édition 1990 de la Coupe du monde affiche un moyenne de buts plus mauvaise que l'édition allemande (2,21). Si les deux derniers matches devaient se terminer par un match nul 0-0 après prolongations et par une séance de tirs au but, la moyenne tomberait à 2,20 buts par match, soit la pire moyenne en 18 éditions de la Coupe du monde. L'Italie et la France s'affrontent pour le titre mondial, dimanche à Berlin (20h00) et le Portugal et l'Allemagne pour la 3ème place, samedi à Stuttgart (21h00). La probabilité pour qu'aucun but ne soit inscrit lors du match pour la troisième place, samedi à Stuttgart, est toutefois relativement faible : la "finale de consolation" est depuis plusieurs éditions un festival offensif avec deux équipes libérées et sans pression. En 2002, en Corée du Sud et au Japon, la Turquie avait battu la Corée du Sud 3 à 2. Quatre années plus tôt, en France, la Croatie s'était imposée devant les Pays-Bas (2-1), tandis qu'aux Etats-Unis, en 1994, la Suède avait humilié la Bulgarie (4-0). La moyenne de buts par match pour la 3ème place est de 3,93 buts.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com