Trabelsi et Hagui/ P.S.G. et Leverkusen : c’est sérieux, mais…





Les deux internationaux tunisiens souhaitaient se fixer sur leur avenir avant le Mondial, mais certains détails ont nécessité de reporter cela pour quelque temps encore. Le cas de Karim Hagui est moins complexe. Les dirigeants du club allemand Bayer Leverkusen ont contacté le joueur, son agent et les responsables de Strasbourg et un accord de principe a été déjà trouvé. Seulement, du côté du club français, on souhaite patienter encore avant de céder Hagui car d’autres offres sont intéressantes et une bonne prestation du joueur au Mondial d’Allemagne pourrait déboucher sur une transaction plus juteuse pour les deux parties. Hagui l’a également compris et n’a pas voulu exercer des pressions sur son club qui l’a bien adopté et qui a besoin d’argent pour mener le club à bon port, c’est-à-dire l’accession, la saison prochaine. D’ailleurs, Karim Hagui dispose d’autres offres de clubs allemands, anglais ou même français, mais il a promis d’attendre la fin de la participation tunisienne au Mondial pour décider de sa future destination. * Imposer ses conditions Pour Hatem Trabelsi, les données ne sont pas les mêmes. Le joueur est libre de tout engagement et peut opter pour le club de son choix. Au cours des derniers mois, il a eu des offres plus ou moins intéressantes, mais il espère encore trouver mieux. D’ailleurs, il le dit clairement : «A présent, j’ai 29 ans et ce sera, très certainement, mon dernier contrat dans le football de haut niveau. C’est pour cela que j’ai insisté à introduire certaines conditions car, qu’on le veuille ou pas, je suis un professionnel qui a joué pendant de longues saisons avec l’Ajax, un grand club européen, j’ai toujours été titulaire, on reconnaît mon talent partout où je passe et je suis international depuis neuf ans et j’ai participé avec ma sélection au Mondial et à plusieurs éditions de la CAN. J’ai été contacté officiellement par les dirigeants du PSG et on a longuement discuté. Il m’ont fait une proposition, mais j’ai émis certaines réserves à propos de quelques points et le club doit accepter mes conditions également. Pour le moment, le contact continue mais le dossier est au point mort. Je veux me concentrer sur le Mondial, laisser les meilleures impressions et contribuer aux succès des Aigles de Carthage. Par la suite, je vais reprendre les discussions avec les dirigeants parisiens et on verra ce qui va se passer». La position de Trabelsi est claire. Il sait que sa situation actuelle lui est favorable car il est libre d’opter pour le club qui offre le plus. Il ne donne pas l’air d’être pressé et c’est tant mieux. Hatem a été victime, dans le passé, de sa naïveté. Cette fois-ci, il agit en connaisseur et ne veut plus qu’on décide à sa place. Kamel ZAIEM


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com