Libye – Uruguay (1-2) : Les Libyens méritaient mieux





La Libye a concédé une défaite imméritée consécutivement à 2 erreurs défensives élémentaires, face à un ensemble uruguayen qui a su gérer son avantage. Deux erreurs fatales, la 1ère est intervenue à la 16’ suite à un corner et une sortie hasardeuse du gardien Augustin qui a permis à Vigneri d’ouvrir le score. La 2ème à la 35’ consécutivement à une mauvaise appréciation de Chibani, ce dont profita Abrew pour doubler le score. La rapidité de la manœuvre de l’Uruguay doublée d’une fraîcheur physique et d’accélérations, lui ont permis de bien entamer la rencontre et de surprendre les Libyens. Ces derniers, après avoir accusé le coup, se sont repris au fil des minutes pour exercer une certaine pression sur leur adversaire grâce à une circulation fluide du ballon, sans pour autant menacer sérieusement l’arrière-garde adverse. En face, l’Uruguay, complètement remaniée, a réussi à contenir les assauts libyens, parvenant même à doubler la mise à la 35’, contre le courant du jeu. Un avantage inespéré au vu de la prestation des 2 équipes. Sermonnés, à la rentrée des vestiaires par leur entraîneur égyptien Mohsen Salah, pour leur manque flagrant de concentration, les Libyens ont abordé la reprise avec une mentalité autrement plus conquérante sous la conduite de l’omniprésent Tarek Teyeb, dont la touche technique et raffinée a enthousiasmé le public. Le meneur de jeu libyen qui a été de tous les coups, s’est permis de luxe de signer un but d’anthologie (61’) des 20 mètres. Ce but a en pour effet de métamorphoser complètement le jeu des Libyens qui se sont donnés à fond à l’image de Hacine, Fezzani et surtout Saad pour revenir au score. Mais il était dit que le score en resterait là, malgré les nombreuses occasions offertes aux Libyens qui méritaient beaucoup mieux. Le jeune équipe uruguayenne pouvait remercier la défense libyenne qui lui a offert la victoire sur un plateau. Cette équipe qui était constellée d’étoiles mondiales, n’est plus que l’ombre de l’un des géants du foot sud-américain. Formations - Libye : Augustin, Sbai, Chibani, Osman, Maghrbi, El Hassi, Etriki, Teyeb, Tarhouni (Saad), El Mossalia (Fazzani), Kara. - Uruguay : Carini, Godin, Fucile (Valdez) Rouso, Gonzales (Gargano), Olivera, Abreu, Lima, Vigneri (Estoyanoff), Giacomazzi, Scotti. Moncef SEDDIK ______________________________ Leurs impressions Mohsen Salah (Entr. Libye) «Nous avons assisté à 2 mi-temps distinctes. Certains de mes joueurs ont été éloignés des terrains et leur condition physique était assez précaire. Cela n’explique pas les deux erreurs monumentales défensives qui ont précipité notre défaite et qui sont impardonnables à ce niveau. En 2ème mi-temps, j’ai demandé aux joueurs d’être plus concentrés sur leur sujet et l’équipe a mieux carburé et a failli, à maintes reprises, égaliser, présentant, de surcroît, un jeu assez plaisant qui a satisfait tous les présents. L’équipe, étant dans sa majorité remaniée, notre objectif primordial est d’évaluer le degré de compétitivité de l’effectif présent, tout en le renforçant par de nouveaux éléments, et en cherchant à corriger les défaillances constatées». Oscar Tabarez(Entr. Uruguay) «Nous avons bien débuté la rencontre et pris l’avantage qui nous a permis de bien gérer les débats. Le fléchissement enregistré en 2ème mi-temps s’explique par la multitude de rencontres que nous avons disputées durant notre tournée. De plus, la majorité des joueurs constituant l’équipe sont assez jeunes et notre objectif vise à former un ensemble compétitif capable de négocier nos prochaines échéances qui sont assez lointaines. Ce ne sera pas facile de reconstituer la grande équipe de l’Uruguay, étant donné les problèmes que rencontre le pays, mais les jeunes sauront relever le défi...». M.S.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com