Meurtre de la danseuse à Hammamet : Verdict le 6 juin





La jalousie peut conduire au meurtre surtout lorsqu’elle s’empare d’une femme follement amoureuse. En témoigne ce qui s’est produit par ce mois de juillet 2005 dans un appartement situé en plein centre-ville de Hammamet. Tunis-Le Quotidien La victime dans cette affaire est une danseuse dans un cabaret, sis à Hammamet. Le jour des faits, elle a accompagné son amant, un marchand ambulant de son état dans un hôtel pour passer la nuit. A leur arrivée, les deux tourtereaux se sont installés dans une chambre. A la grande surprise de la danseuse, une employée de l’hôtel a pénétré à l’intérieur de la chambre se déclarant au passage de la fiancée de son compagnon. Dans la mêlée, une bagarre a éclaté entre les deux femmes. L’amant a été ainsi obligé d’intervenir pour séparer les deux protagonistes dans cette affaire. En quittant la chambre, l’employée de l’hôtel ne savait pas qu’un drame allait se produire. C’est que peu de temps après une nouvelle altercation avait éclaté entre l’amant et la danseuse. Dans la foulée, la femme a adressé des propos injurieux à l’encontre de son amant. Alors pour la punir, il l’a giflé. Du coup, elle a perdu l’équilibre avant de tomber du troisième étage trouvant ainsi la mort sur le coup. Son corps a été découvert par les passants qui ont alerté les autorités. Une enquête a été ouverte ayant abouti à l’arrestation du marchand. Tout au long de l’instruction, le suspect nié les faits. N’empêche qu’il a été inculpé de meurtre. Traduit devant le tribunal de grande instance de Nabeul, le meurtrier présumé a déclaré qu’il n’avait nullement l’intention de donner la mort à sa maîtresse et qui ce qui s’est passé relève tout simplement du mauvais sort. Après quoi, la cour a décidé de reporter l’examen de cette affaire au 6 juin prochain. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com