Justice Précisions de source officielle à Tunis





Tunis - TAP Une source officielle annonce qu’à la suite d’un communiqué publié sous la signature de M. Ali Ben Salem et alléguant de «mauvais traitement de détenus» et «d’atteinte à la sainteté du Saint Coran», le Parquet de Bizerte a ordonné l’ouverture d’une instruction judiciaire sur ces allégations afin d’apporter les éclaircissements nécessaires et de délimiter les responsabilités éventuelles à ce sujet. Il ressort de l’instruction, au cours de laquelle ont été entendues les diverses parties concernées, que ces allégations sont dénuées de tout fondement. Suite à cela, et en conformité avec la loi, il a été décidé du maintien en garde à vue de M. Ali Ben Salem, et de sa présentation devant le juge d’instruction près le tribunal de première instance de Bizerte. Le juge a, cependant, autorisé le maintien de M. Ben Salem en liberté, et ce, en raison de son âge avancé et de son état de santé, et a ordonné la poursuite de l’instruction à ce sujet. La même source souligne que la Tunisie, pays arabo-musulman, est attachée à la protection et au respect des symboles sacrés de l’Islam. Elle ne peut, de ce fait, permettre que ces symboles sacrés soient abusés pour diffuser de fausses nouvelles à même de provoquer les sentiments du peuple tunisien et de porter atteinte aux fondements de sa foi.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com