Arbitrage L’analyse de Mohamed Salah Bellagha:





«Abbès, à côté du sujet» «J’estime que, globalement, l’Egyptien Naceur Abbès n’a pas été à la hauteur de sa tâche. Physiquement, il était assez approximatif, raison pour laquelle ses décisions étaient à chaque fois, un tantinet tardives. Mentalement aussi, il était, on ne peut plus transparent. Dans cette optique, il a manqué d’autorité sur les joueurs, comme l’attestent les séquences imprégnées de brutalité excessive, surtout de la part des Uruguayens. En outre, à cause de sa nonchalance, il a contribué à beaucoup de pertes de temps et il n’a pas été assez tranchant quant au respect des 9,15 mètres. Le problème, à mon sens, a trait à la mentalité de certains arbitres, dont l’Egyptien fait visiblement partie, qui sont coupables de relâchement total quand il s’agit de matches officiels. Ils doivent savoir que pour un arbitre qui se respecte, il ne doit pas y avoir de différence et qu’il est noté, non sur le niveau ou le cadre du match, mais sur sa prestation. Lors d’un match amical, il doit, tout au moins, être égal à lui-même. Pour tout dire, l’arbitre égyptien ne devrait pas dépasser le cadre de son championnat local, le derby Ahly-Zamalek non compris !». Wahid SMAOUI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com