Meurtre de l’adolescente au canal Medjerda : L’assassin écope de trente ans de prison et interjette appel





Tunis-Le Quotidien La cour d’appel de Tunis a décidé de reporter l’examen de l’affaire relative au meurtrier de la jeune élève survenu en l’an 2002 au niveau du canal Medjerda. Le meurtrier, rappelons-le a écopé de trente ans de prison en première instance…Les faits de cette affaire ont éclaté suite à la découverte du corps de la victime rejeté par le courant sur la rive du canal Medjerda. Alertés, les agents de la garde nationale de la région ont ouvert une enquête qui a abouti à l’arrestation d’un jeune homme, menuisier de son état. Interrogé, le meurtrier présumé est passé aux aveux déclarant que le jour des faits, il a rencontré la victime, une élève en huitième année de base. Tous les deux ont emprunté le bus numéro 38 pour rentrer chez eux. Seulement, en arrivant à destination, les deux tourtereaux ont décidé d’aller faire un petit tour du côté du canal. Dans la foulée, le menuisier a demandé à l’adolescente des explications concernant des rumeurs sur une éventuelle liaison avec un autre jeune homme du quartier. En niant les faits, l’adolescente a reçu une première gifle. C’est alors qu’elle a décidé de fuir les lieux. Elle fut rattrapée par son petit ami qui l’a jetée dans le canal. Après avoir disparu, le corps de la victime a été retrouvé un peu plus tard par des passants alors que le suspect avait dit aux enquêteurs qu’il ignorait tout de cette affaire. Inculpé de meurtre, le jeune homme a été traduit devant le tribunal de grande instance de Tunis qui l’a condamné à trente ans de prison. Ce verdict a fait l’objet d’un recours en appel. Car entre-temps, l’accusé s’est rétracté niant en bloc les faits qui lui sont reprochés. Pis encore, il a donné aux enquêteurs le nom d’un autre suspect. Il s’agit du cousin de la victime dont les enquêteurs ont trouvé chez lui des lettres contenant des menaces adressées à la victime. Ces nouveaux éléments ont poussé la cour à reporter l’examen de cette affaire pour complément d’enquête. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com