Cisjordanie : Amman met en garde Israël





Al Qods occupée-Agences Israël porterait préjudice à ses relations avec la Jordanie s'il remodelait la Cisjordanie occupée sans l'accord des Palestiniens, a souligné le roi Abdallah dans une interview publiée hier. Le monarque jordanien doit rencontrer le Premier ministre israélien Ehud Olmert aujourd’hui à Amman. Les services d'Olmert avaient d'abord annoncé l'entrevue pour hier. L'Etat juif compte fixer des frontières définitives d'ici à 2010 en cas de blocage persistant des négociations avec les Palestiniens. Le plan israélien prévoit d'éliminer des colonies juives isolées et de renforcer des enclaves plus importantes en les englobant dans une frontière fortifiée. "Toute action unilatérale risquerait d'affecter les moyens d'améliorer nos relations avec Israël", a déclaré Abdallah au journal israélien Yedioth Ahronoth. Les Palestiniens rejettent d'office les projets unilatéraux d'Olmert, estimant qu'ils les priveraient de l'Etat viable qu'ils souhaitent créer en Cisjordanie occupée et dans la Bande de Gaza. Olmert a promis fin mai aux Etats-Unis et dimanche dernier en Egypte de donner une chance réelle aux négociations avec les Palestiniens, tout en soulignant qu'Israël se réservait en dernier lieu le droit de trouver d'autres moyens de mettre un terme à leur conflit.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com