Lavrov : Les nouvelles armes US, un danger pour la non-prolifération





Le Quotidien-Agences Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a déclaré hier à Moscou que la mise au point de nouvelles armes américaines, et notamment de "petites" munitions nucléaires, risquait d'avoir "un effet destructeur sur le régime de non-prolifération nucléaire". "Les plans américains de déployer des munitions nucléaires de petite puissance, les projets de munir de têtes conventionnelles les missiles balistiques des sous-marins Trident et en général les missiles balistiques intercontinentaux suscitent la préoccupation", a dit Lavrov, intervenant devant la Douma, la chambre basse du parlement russe. "De tels projets risquent d'être déstabilisants, d'abaisser le seuil du recours aux armes et d'avoir un effet destructeur sur le régime de non-prolifération nucléaire", a dit le chef de la diplomatie russe. Il a souligné que les Etats-Unis étudiaient actuellement avec leurs alliés la possibilité d'installer des sites de défense anti-aérienne en Europe de l'Est et notamment en Pologne et en République Tchèque. "La raison qu'ils citent est la défense de l'Europe orientale contre les missiles balistiques iraniens. Mais pour nous, cela signifie à terme la possibilité d'interception de missiles balistiques russes", a dit Lavrov. Selon l'agence Itar-Tass, il a estimé à ce propos que ce projet américain faisait penser "au danger de voir des missiles balistiques installés en cachette près des frontières de la Russie". Lavrov a néanmoins cherché à rassurer les députés russes en déclarant que toutes ces questions faisaient l'objet de "pourparlers concrets" avec Washington.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com