Allemagne – Costa Rica (4-2) : Haletante course-poursuite





Enfin un match d’ouverture riche en buts et en émotions; mais l’Allemagne a dû suer avant de s’imposer devant un coriace Costa Rica. Décidée à prendre option d’entrée, la Nationalmannschaft assiégea la zone du Costa Rica en usant d’un pressing haut asphyxiant. Et le résultat ne se fit pas attendre. Après un tir de Frings au dessus, Philip Lahm trouva le chemin des filets au prix d’un très joli enveloppé à l’entrée des seize mètres. Le ballon est allé se loger dans l’angle supérieur gauche du gardien Porras Mais en pleine domination allemande, les “Ticos” allaient créer la sensation par leur avant de pointe Wanchope qui brûla la politesse à ses anges gardiens pour aller battre de près Lehmann et égaliser (1-1) à l a (11’). Les événements allaient se succéder rapidement et les Allemands allaient reprendre vite l’avantage par Klose qui a transformé un centre de la droite en but, à quelques mètres de la cage (2-1) à la (16’). Ce premier quart d’heure haletant allait être suivi par un ascendant allemand mais sans réelle efficacité devant des “Ticos” qui n’avaient pas froid aux yeux et ce, jusqu’à la pause. De retour des vestiaires, les Costa Riciens, loin de baisser les bras, ont joué franchement jeu et ont donné des sueurs froides à Lehmann et à sa défense. Le jeu est resté ouvert et à chaque assaut, le danger était réel, tenant en haleine l’assistance et les téléspectateurs. Ces derniers ont dû attendre la (60’) pour voir l’avant allemand Klose tripler la marquer après un premier tir repoussé par le gardien Porras sur la ligne (3-1). Ce but a permis à la Mannschaft d’évoluer avec plus d’aisance et de développer un football plus en rapport avec ses capacités réelles et de se créer de nouvelles opportunités. En face, le Costa Rica continuait à lutter comptant sur la fraîcheur physique et la technique individuelle de ses poulains pour arriver une seconde fois à tromper Lehmann pour le même Wanchope. Parti en légère position de hors-jeu, l’attaquant costaricien ne trouva aucune peine à marquer (72’). Le match est de nouveau relancé. Chaque ensemble cherchant à aller au bout de ses intentions. Les Allemands accélèrent devant et s’exposent aux contres adverses derrière. Une fin de match à couper le souffle. A la (86’) Frings d’un tir puissant des vingt-cinq mètres trompe Porras et met fin aux illusions des Ticos (4-2). Formations - Allemagne : Lehmann, Friedrich, Mertesack, Metzelder, Lahm, Schneider (Odenkor) Frings, Borowski, Schweinsteinger, Klose (Neville) Podolski (Kehl). - Costa Rica : Porras, Martinez, (Romond) Umana, Sequeira, Marin, Gonzales, Solis, Centano, Fonseca, Gomez, Wanchope. Jamel BELHASSEN


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com