Entre la capitale et Ras Jedir : Saisie de 38 plaques de drogue et de 3 passeports





Le tribunal de grande instance de Tunis a examiné récemment une affaire de détention de drogue dont l’accusé est un ressortissant d’un pays voisin arrêté entre Ras Jedir et la capitale alors qu’il transportait 38 plaques de drogue et trois passeports ... Tunis - Le Quotidien L’accusé dans cette affaire a été arrêté par les agents d’une patrouille mobile alors qu’il passait par une rue située en plein centre-ville de la capitale. A vrai dire, les auxiliaires de la justice ont remarqué que le suspect était agité et tremblait, au moment où on lui a demandé ses papiers d’identité. Alors, lorsque les agents lui ont demandé d’ouvrir la valise qu’il portait, il s’est effondré avouant qu’il transportait de la drogue. Pis encore, en fouillant la valise, les agents sont tombés sur trois passeports. Embarqué au poste, le suspect a subi un interrogatoire. Il ressort que l’accusé a été chargé par deux autres individus de transporter la valise jusqu’à la ville de Ras Jedir où il devait remettre le sac à un troisième individu. Ainsi il a reçu la somme de cinq cent dinars en attendant de recevoir le même montant en arrivant à destination. Il a été cependant arrêté par les agents qui l’ont inculpé de détention et de transport de drogue. Traduit devant le tribunal de grande instance de Tunis, l’accusé a prié la cour d’être clémente à son égard déclarant que la misère et la pauvreté sont à l’origine de ce qu’il a commis. Ses avocats ont formulé un recours auprès de la cour pour reporter l’examen de cette affaire afin d’étudier le dossier. Leur demande a été satisfaite. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com