Point de presse de Roger Lemerre : « Nous puisons notre force dans notre homogénéité…»





* Le câble de notre envoyé spécial en Allemagne : Ali Ben Amor Fidèle à son habitude, Roger Lemerre a tenu hier son point de presse en présence de quatre joueurs de l’équipe nationale, en l’occurrence : Jaziri, Hagui, Trabelsi et Boumnijel. Au cours de ce point Lemerre s’est montré serein et confiant évoquant d’abord le renouvellement de son contrat en assurant: «Je suis content de prolonger mon contrat car les conditions de travail et par conséquent de réussite sont excellentes, mieux encore on peut les comparer aux conditions offertes aux équipes européennes». En ce qui concerne la rencontre de tout à l’heure face à l’Arabe Saoudite, l’entraîneur national a assuré que : «Ce sera un duel très difficile, on s’attend à une opposition farouche de la part des Saoudiens, nous allons donc devoir cravacher dur pour obtenir la victoire. D’ailleurs nous comptons sur un groupe solide et solidaire et avons les arguments nécessaires pour relever le défi». Au cours de ce point de presse, on a relevé la présence d’un journaliste brésilien qui n’a pas manqué de s’enquérir sur l’état de santé de Santos et de s’interroger s’il est Brésilien ou Tunisien, mais Lemerre a tranché net en affirmant que Santos est désormais Tunisien et qu’il s’agit d’un joueur précieux même si son absence ne sera pas très ressentie par l’équipe de Tunisie qui puise sa force dans son homogénéité, etc... * L’occasion propice Pour leur part, Zied Jaziri et Hatem Trabelsi ont été unanimes et affirmatifs : «Ce match constitue sans nul doute la clef de réussite pour passer le cap du premier tour, même si la mission ne sera pas facile face à un adversaire coriace et qui ne baissera certainement pas les bras. ________________________ En direct d’Allemagne Nabil Maâloul: jouable «Ce ne sera pas une partie de plaisir. Nous partons certes avec les faveurs des pronostics mais attention à l’excès de confiance». Hatem Trabelsi: le Mondial d’abord Abordant le sujet inhérent à sa prochaine destination, le brave Hatem Trabelsi a affirmé «ce qui est sûr c’est que je ne serai pas à l’Ajax. Mais à présent je suis concentré sur le Mondial et je ne veux pas aborder le sujet relatif à ma prochaine destination». Mehdi Meriah: très déçu Rencontré juste avant son départ, Mehdi Meriah n’a pas caché son amertume et son dépit affirmant que «c’est une occasion unique mais le destin en a voulu autrement».


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com