A.S.M. : Mondher Mami, futur président ?





A l’ASM, les préparatifs vont bon train en vue de l’AG élective. A ce propos, un nom est évoqué avec force, celui de l’ancien diplomate tunisien, Mondher Mami. Tout un chacun, dans les milieux marsois, attend avec impatience la tenue de l’AG à caractère électif cette année, prévue pour le 25 du mois courant. A cet effet, certains noms ont été avancés aussi bien par le président sortant, Brahim Riahi qui, tradition marsoise oblige, prépare sa propre succession, que par le premier vice-président, Montacer Meherzi, qui a pris un certain recul ces derniers temps. Et c’est le nom avancé par ce dernier, à savoir Mondher Mami, qui aurait les faveurs des autorités et des supporters. Dans ce cadre, M. Meherzi a joué un important rôle d’intercession. Attendons voir pour mieux cerner les linéaments du futur président marsois. * Mejri - Ben Hassen, duo pressenti Corrélativement aux efforts déployés au plan dirigeant, des certitudes commencent à transparaître concernant les destinées techniques de l’équipe seniors. Dans cette optique, la tendance se précise et Habib Mejri, un grand habitué du Chtioui, serait le futur entraîneur des Vert et Or. Auquel cas, Moncef Ben Hassen, qui a assisté Taoufik Ben Othman pour le compte de l’exercice écoulé, le secondera. Wahid SMAOUI _____________________________ Les jeunes à l’honneur Une sympathique réception a été organisée dernièrement en l’honneur des jeunes, et ce, en présence des membres du bureau directeur. C’est que, contrairement aux seniors, qui ont réalisé une saison assez empruntée, les jeunes ont effectué un parcours de plus probants et véritablement rassurant quant à l’avenir. L’on ne peut, à ce propos, passer sous silence le travail colossal, entrepris par les dirigeants marsois, notamment Hammouda Dammoussi, premier responsable de la commission football - jeunes et une kyrielle d’entraîneurs ayant réalisé un encadrement technique forçant le respect. C’est ainsi qu’à titre indicatif, les juniors ont atteint les demi-finales de la Coupe et furent injustement éliminés après avoir dominé la partie de la tête et des épaules. Ils sont encore en course pour le titre de champion, dans le cadre du super play-off. Par ailleurs, les écoles, les minimes A et les cadets B ont réalisé la même performance que leurs aînés dans l’épreuve Coupe. Ce qui mérite le plus d’être mis en évidence, c’est le souci des dirigeants de concilier entre sport et études. Dans cette optique, ce sont les footballeurs ayant moissonné les meilleurs résultats scolaires qui ont été récompensés. Lors de cette même réception, Abdesselem Chemmam, l’ancienne gloire marsoise des années 1970, a été honoré, pour l’assistance assidue et louable qu’il n’a cessé d’offrir aux jeunes. Comme quoi la reconnaissance et la gratitude envers ceux qui se vouent et se dévouent au club ne sont pas de vains mots à l’ASM. W.S.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com