Koweït : La famille régnante appelée à ne pas jouer avec le feu





Koweït-Agences Le président sortant du Parlement koweïtien, Jassem al-Khorafi, a adressé un sévère avertissement à la famille régnante, l'appelant à "arrêter de jouer avec le feu" et à garder ses querelles internes à l'écart des élections. "Ne jouez pas avec le feu. Le pays ne peut supporter cela et ceux qui jouent avec le feu pourraient tout incendier", a dit Khorafi à l'adresse de la famille des Al-Sabah, au pouvoir au Koweït, lors d'un meeting populaire dans le cadre de la campagne pour les élections législatives du 29 juin. C'est la première fois depuis janvier que les divergences au sein de la famille régnante sont évoquées en public. La famille des Al-Sabah, au pouvoir depuis 250 ans, était aux prises avec une crise de succession sans précédent, ouverte par la mort le 15 janvier de l'ancien émir, cheikh Jaber Al-Ahmad Al-Sabah. La crise a été résolue lorsque, dix jours plus tard, le Parlement a destitué cheikh Saad Al-Abdallah Al-Sabah, proclamé émir, pour des raisons de santé et confirmé cheikh Sabah Al-Ahmad Al-Sabah comme nouvel émir. "S'il y a des divergences entre les membres de la famille (régnante), personne ne doit se venger ou mener des combats aux dépens du peuple. Cette voie est inacceptable", a dit Khorafi, qui s'est représenté pour un siège au Parlement.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com