Relations américano-cubaines : Plomberie et électricité au cœur d’une crise





La Havane-Agences Plomberie et électricité alimentent une nouvelle mini-crise diplomatique entre les Etats-Unis et Cuba, Washington accusant La Havane d'avoir coupé l'eau et le courant à sa représentation diplomatique, et Cuba jurant de sa bonne foi. Lundi, le porte-parole du Département d'Etat à Washington, Sean McCormack, attaque: "Le lundi 5 juin, vers trois heures du matin, l'électricité a été coupée dans le bâtiment principal de la section d'intérêts des Etats-Unis à La Havane", la SINA, qui fait office d'ambassade en l'absence de relations diplomatiques, rompues entre les deux pays depuis 1962. La SINA "est le seul bâtiment du quartier sans électricité. Je me demande bien pourquoi", ironise-t-il. Quelques heures après, sur place à La Havane, la mission diplomatique renchérit dans un communiqué: c'est non seulement, depuis huit jours, l'électricité, mais aussi l'eau qui a été coupée durant plus d'un mois, du 22 février au 26 mars, ainsi que trois jours la semaine dernière dans le bâtiment principal, "tandis que dans le bâtiment annexe, c'est littéralement du compte-gouttes durant la majeure partie de l'année". "Mensonges", a répliqué un éditorial indigné de Granma, organe du PC cubain, qui occupe toute la première page, démentant "catégoriquement" que les coupures aient été "préméditées", et renvoyant aux "conditions météorologiques défavorables" --il a plu sur La Havane dernièrement-- qui ont affecté plusieurs quartiers de la capitale.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com