Australie : A la santé des Socceroos!





Les Australiens sont fous de foot depuis la victoire des Socceroos, 3 à 1 contre le Japon au Mondial-2006, mais pour la plupart d'entre eux le ballon rond reste un objet roulant non identifié. A la différence de nombre de pays de la planète, le football ne domine pas la culture sportive en Australie où l'on se passionne pour le "football australian rules" (règles australiennes), à cheval entre le football américain et le rugby, voire le rugby. Le cricket est quant à lui le seul véritable sport national. Les Australiens ne savent même pas trop comment dénommer le football, comme on l'entend en Europe. Il n'y a pas encore si longtemps, le terme soccer, utilisé aux Etats-Unis, était généralement employé, tandis que football était réservé à une version plus populaire du ballon ovale. Les sports concurrents ont, de fait, longtemps considéré le football en Australie comme un "géant endormi" en raison des échecs répétés de l'équipe nationale lors des qualifications au Mondial même si la discipline est très prisée parmi les jeunes. L'exploit des Socceroos en Allemagne, qui ont marqué 3 buts contre le Japon grâce à dix dernières minutes de feu, a brutalement rendu les Australiens mordus de football tandis que tous les écrans du pays étaient inondés d'images de la victoire. La joie est d'autant plus grande au pays des kangourous, qu'il s'agit des premiers buts de l'Australie dans une Coupe du monde, épreuve à laquelle elle ne participe que pour la deuxième fois. En 1974, les Socceroos avaient été sortis au premier tour. Même le Premier ministre John Howard, qui se définit lui même comme un "mordu de cricket", a salué cette performance, qui, a-t-il dit, a captivé des millions d'Australiens. * Cote de popularité à ... 8% Une récente enquête auprès de 1.200 fans de sport a révélé que la Coupe du monde constituait le second trophée le plus convoité derrière celui du tournoi de cricket des Ashes, qui oppose tous les deux ans l'Australie à l'Angleterre. Un fossé sépare toutefois les deux compétitions puisque 63% des personnes interrogées ont choisi le cricket contre.... 8% le foot. Martin Hirons, à la tête de la division sportive d'une société d'études de marché, a estimé que la difficulté était de s'assurer que le potentiel commercial du foot ne soit pas qu'un feu de paille. "Tout le monde va être derrière l'équipe nationale tant qu'elle assure en Coupe du monde mais ça ne veut pas dire qu'après, les gens iront voir un match de division locale", déclare-t-il. En novembre, lorsque l'Australie avait gagné son ticket pour la Coupe du monde, John O'Neill, président de la Fédération de football d'Australie, avait fait le même constat. "Les Australiens aiment les gagnants, avait-il à l'époque déclaré. Si vous n'êtes pas en haut de l'affiche, les foules vous abandonnent et les télés aussi. C'est un cycle vertueux et on est du bon côté en ce moment."


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com