L’OCS veut s’imposer comme force internationale de poids





Shanghai-Agences La Chine, la Russie et quatre pays d'Asie centrale ont décidé hier de renforcer leur coopération politique et économique, adressant un message clair aux Etats-Unis, avec comme témoin le président iranien. Lors du sommet annuel de l'Organisation de Coopération de Shanghai (OCS), qui a fêté ses cinq ans cette année, les six pays ont signé une dizaine de documents, portant sur la lutte contre le terrorisme mais aussi sur l'éducation et la coopération commerciale et financière. Les pays de l'OCS prévoient également des exercices militaires antiterroristes conjoints en 2007, sur le territoire russe. "Nous allons continuer à promouvoir l'+esprit de Shanghai+ et à travailler pour créer une OCS permettant une coopération plus pragmatique, une action plus efficace et un rôle plus important", a déclaré le président chinois Hu Jintao, à l'issue de la cérémonie de signature, estimant que "ce sommet marque une nouvelle période de développement pour l'OCS". Hu a aussi plaidé pour des relations accrues avec "les organisations internationales similaires", sous-entendant qu'il voulait que l'OCS soit considérée comme un interlocuteur respecté sur la scène internationale. Le président russe Vladimir Poutine a jugé que l'Organisation de Shanghai, souvent présentée comme un contrepoids à l'Otan et aux Etats-Unis en Asie centrale, "avait accumulé une grande expérience de coopération autonome, ouverte et constructive".


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com