Amnistie fiscale : La mairie de Tunis renfloue ses caisses





L’évaluation de l’amnistie fiscale, la réouverture partielle du marché central, ainsi que des questions se rapportant à l’activité commerciale de la médina étaient les principaux point examinés hier par le Conseil municipal tenu sous la direction du Maire de la Capitale. Le Quotidien-Agences M. Abbès Mohsen a confirmé hier la réouverture du marché du poisson jeudi prochain. Le Conseil municipal a décidé à ce propos de réajuster les loyers perçus sur les étalages de poissons et qui passent ainsi pour les nouveaux étals à 90 dinars par mois. Les anciens locataires, continueront à exploiter les étals à raison de 60 dinars par mois. L’augmentation se fera graduellement sur 3 ans. L’augmentation touchera également les étals de légumes. Les loyers des nouveaux points de vente seront de 60 dinars alors que les locataires des anciens points de vente payeront 45 dinars. L’augmentation de 5 dinars par mois sera étalée sur 3 ans. «Cette augmentation est justifiée par le décalage existant entre le coût réel de la gestion du marché central et les prix pratiqués depuis plusieurs années», a expliqué hier le Maire de Tunis. L’évaluation de l’amnistie fiscale a été par ailleurs examinée par le Conseil municipal. La campagne médiatique qui a suivi cette décision présidentielle a permis de sensibiliser les citoyens à ce propos et de constater ainsi que la plupart d’entre eux ont répondu à l’appel. Les statistiques officielles montrent que le taux de recouvrement des taxes locatives a atteint près de 60 %. On estime que ce taux pourrait atteindre les 80 % durant le mois d’août prochain. Cette amnistie permettra à beaucoup de citoyens de sortir du cercle vicieux de l’accumulation des dettes et de régler une fois pour toutes leurs situations vis-à-vis de leurs municipalités. Une question importante a été soulevée par un membre du Conseil municipal et qui se rapporte au comportement de certains marchands de produits artisanaux dans le souk. Plusieurs commerçants s’étaient plaints du fait que certains accaparent la clientèle étrangère avec la complicité malveillante de quelques guides. Ces derniers n’hésitaient pas à user de toutes les formules pour convaincre la clientèle de se diriger vers une boutique plutôt qu’une autre. Le Maire de Tunis a affirmé qu’il est important de mettre fin à de tels agissements en trouvant la solution adéquate avec les professionnels du secteur. Il a annoncé la tenue d’une journée nationale sur cette question avec la collaboration du ministère du Tourisme et du commerce durant le mois de juillet prochain. Lotfi TOUATI ____________________________ Commission économique M. Rachid Ghanem, représentant le MDS a proposé la création d’une commission économique au sein du Conseil municipal qui sera à même d’étudier les questions économiques dans leur aspect global et d’éviter ainsi que des questions économiques importantes ne soient étudiées dans des commissions administratives ou sanitaires.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com