Etudes à l’étranger : Des bourses japonaises pour les lauréats du baccalauréat





Les lauréats du baccalauréat 2006 dont les résultats de la session principale seront proclamés le 25 courant auront la possibilité de poursuivre leurs études supérieures à l’étranger. Tunis - Le Quotidien Le Japon, entre autres, offre une panoplie de bourses pour ceux qui décrochent le bac avec brio. Gagner une place dans l’une des prestigieuses universités japonaises qui ont contribué à la révolution scientifique et technologique du Pays du Soleil Levant n’est qu’une question de moyenne générale pour les lauréats du baccalauréat qui viennent tout juste d’achever les épreuves de la session principale. Les lauréats du bac 2006 surtout ceux des filières scientifiques pourront en fait déposer leurs dossiers de candidature pour bénéficier de bourses d’études au Japon. Car le ministère japonais de l’Education, de la culture, des sports et de la technologie propose dans le cadre de son programme de bourses consacrées aux étudiants étrangers, un certain nombre de bourses au titre de l’année universitaire 2006-2007. Les candidats qui désirent rejoindre l’Archipel pour étudier dans les universités nipponnes, doivent prendre part à une formation accélérée pour apprendre la langue japonaise. Cette formation qui doit s’étaler sur six mois doit permettre aux candidats d’acquérir un vocabulaire essentiel pour pouvoir intégrer la vie estudiantine au Japon. Les dossiers de candidature doivent être adressés à la direction générale de la coopération internationale. H.G. ________________________ Comment étudier au Japon? Le programme des bourses japonaises, le système japonais de formation universitaire et de recherche scientifique et la présentation du mode de vie des Japonais seront les trois centres d’intérêt d’une journée d’information qui sera organisée le jeudi 22 juin par le ministère de la Recherche scientifique et du développement des compétences. Au cours de cette manifestation, une attention particulière sera accordée au programme de bourses d’études au Japon pour l’obtention d’un doctorat japonais et qui est consacré aux compétences scientifiques établies à la technopôle de Borj Cédria.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com