Knesset : Une série de motions de censure examinées





Al Qods occupée-Agences La Knesset, le parlement israélien, a dû se prononcer hier sur une série de motions de censure du gouvernement présentées par les formations de l'opposition, a-t-on appris de source parlementaire. Le Likoud (droite) reproche au gouvernement son action insuffisante face à la multiplication des tirs palestiniens de roquettes contre Israël, tandis que le parti d'extrême droite Israël Beiténou s'en prend au transfert d'armes individuelles venues de l'étranger qu'il a autorisé en faveur des forces fidèles au président modéré palestinien Mahmoud Abbas. Une autre motion de censure a été déposée par le Meretz (gauche laïque) à propos de la dégradation des conditions sécuritaires en Israël, alors que les formations de la minorité arabe reprochent au gouvernement ses ripostes brutales aux tirs de roquettes qui ont fait de nombreuses victimes civiles palestiniennes. Enfin, le Judaïsme unifié de la Torah et l'Union nationale-Parti National Religieux ont de leur côté déposé des motions de censure pour stigmatiser le phénomène croissant de la pauvreté en Israël. Le parti centriste Kadima du Premier ministre Ehud Olmert dispose d'une majorité de 67 députés sur 120 à la Chambre, car il a signé des accords de coalition avec le parti des Retraités (7), les travaillistes de Amir Peretz (19) et le Shass religieux orthodoxe (12) de Eli Yishaï.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com