Tunisie – Libye : Les investisseurs tunisiens et libyens unis pour le meilleur…





Afin de stimuler davantage les flux d’investissements entre la Tunisie et la Libye, de multiples mesures ont été mises en place et ont été annoncées au cours de la 1ère journée de la 2ème édition du Forum des Investissements tuniso-libyens qui se tient depuis hier à Tunis. Tunis - Le Quotidien Les nouvelles législations régissant les investissements étrangers adoptées à la Jamahirya accordent en fait aux investissements tunisiens, les mêmes avantages desquels bénéficient les investisseurs libyens en Libye. Le Forum qui se tient en marge des travaux du Comité mixte tuniso-libyen d’économie, des finances et des ressources humaines qui s’est réuni les 9 et 10 mai à Tunis, vient en fait exposer les différentes dispositions mises en œuvre dans le cadre bilatéral en vue de lever les obstacles handicapant la fluidité des échanges commerciaux et des flux d’investissements entre les deux pays. Organisé par la Chambre de Tunis du commerce et d’industrie avec le soutien du ministère du Commerce et de l’Artisanat, le Forum a été marqué lors de sa première journée d’hier, par l’annonce d’un ensemble de mesures visant à stimuler les investissements entre les deux pays. M. Tayeb Essafi, secrétaire du Comité populaire général de l’économie du commerce et de l’investissement de la Libye, a affirmé dans cette perspective que l’engagement des deux pays vise désormais à jeter les bases d’une vraie zone de libre échange entre la Tunisie et la Jamahirya. Du côté libyen, «Le nouveau cadre législatif régissant les investissements étrangers en Libye offre les mêmes opportunités et accorde les mêmes avantages douaniers et fiscaux aux investisseurs tunisiens que ceux dont bénéficient les investisseurs libyens», annonce le responsable libyen. Pour encourager davantage, les investisseurs tunisiens à percer sur le marché libyen, le responsable ajoute que la Jamahirya ouvre de nouvelles perspectives en permettant aux investisseurs tunisiens de bénéficier d’un soutien financier qui peut atteindre 50% du volume d’investissement et qui serait accordé par les institutions bancaires libyennes. * Des ambitions Le responsable libyen a rappelé dans cette perspective les investissements de la Jamahirya dans le secteur pétrolier en Tunisie, en mettant l’accent sur la participation libyenne à la construction d’une raffinerie à la Skhira. Au niveau des échanges commerciaux entre les deux pays, les objectifs fixés tablent sur 1 milliard de dollars par an dans l’avenir proche. Le volume des échanges bilatéraux a été en 2005 de l’ordre de 1270 millions de dinars contre 960 MD en 2004. H.G.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com