Dans le camp sang et or : Pour un nouveau galon





Une finale de Coupe a toujours constitué un moment magique, mais quand elle oppose deux clubs rivaux et prestigieux, elle se transforme en vraie fête. Et cette fois-ci, l’équipe de Bab Souika compte sur une nouvelle victoire aux dépens de celle de Bab Jedid pour s’assurer le doublé. La perspective est fort alléchante et c’est bien pour cette raison que ces derniers jours au Parc B et à Bab Souika, toutes les parties se préparent au rendez-vous de tout à l’heure avec beaucoup d’enthousiasme et de ferveur. Au niveau de l’équipe seniors, tous les joueurs veulent être les acteurs privilégiés de ce sommet intense. La concurrence pour les places de titulaires est rude et Khaled Ben Yahia, l’entraîneur, a cherché ces derniers jours la meilleure formule possible. Le choix est certes difficile quand on dispose d’un effectif aussi riche mais il faut quand même assurer l’équilibre de l’équipe. Que des éléments aussi réputés que Badra, Nwaneri, Letifi ou Olivier se retrouvent sur le banc des suppléants ne doit en aucun cas constituer un problème car les meilleurs du moment doivent prendre part à cette apothéose de la saison. * Ben Yahia cache son jeu Ainsi, jusqu’au mercredi, rien n’avait filtré d’officiel quant aux intentions de l’entraîneur. Letifi et Mahjoubi effectuaient les efforts nécessaires jour rattraper le groupe, Badra et Olivier étaient déjà opérationnels et les Tizié, Zaïem, Michaël et Jaber se portaient comme un charme. C’est dire que quelle que soit la formation qui sera alignée d’entrée, elle sera hautement compétitive et assez motivée pour arracher de nouveau cette Coupe que l’Espérance n’a pas remportée depuis un certain 1er juillet 1999 face au… Club Africain (décidément). La balle est maintenant dans le camp des joueurs. Il leur appartient de réussir leur prestation pour mériter ce nouveau galon. J.B.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com