Lassaâd Ouertani : «Reprendre le cycle des sacres»





Pour Lassaâd Ouertani, l’apothéose de tout à l’heure représente l’occasion idéale pour que le CA renoue avec les titres. * Comment évaluez-vous la préparation menée ces derniers jours en prévision de cette finale de la Coupe? Tantôt intense et sur un rythme soutenu, tantôt allégé pour permettre aux joueurs de reprendre leur souffle. En tout cas sobre et bien dosée, ce qui a permis au groupe de travailler sérieusement. * Confiant à quelques heures du coup de sifflet initial? Nous le sommes tous. Nous sommes d’ailleurs hautement motivés par ce nouveau challenge, exaltant du reste, et qui nous permettra de reprendre le cycle des sacres interrompu depuis quelque temps. N’oubliez surtout pas, par ailleurs, que nous avons un statut à défendre et une réputation de recordman à sauvegarder, sinon à asseoir une fois pour toutes. * Avouez cependant que l’entreprise ne sera pas de tout repos? Sans aucun doute. On est tout à fait conscient des difficultés qui entravent le chemin menant vers le podium, mais rien ne nous empêchera d’y parvenir. Nous sommes résolus et non moins déterminés à aller jusqu’au bout de nos intentions et de nos ambitions, celles de remporter le trophée. * Ne regretterez-vous pas l’absence de Maher Ameur? Personne ne peut nier les grandes qualités de Maher Ameur, encore moins son talent, mais le club repose sur la valeur de tout un groupe solidaire. * Confiant donc quant à l’issue finale? C’est le moins qu’on puisse dire. Je suis d’autant plus optimiste que nous avons toutes les cartes en règle, d’autant que l’ambiance qui règne parmi le groupe est des plus sereines et incite tout le monde à se donner sans retenue et sans la moindre réserve. M.A.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com