Pour affaiblir le Hamas : Peretz propose des négociations avec Abbas





Le ministre israélien de la Défense a proposé l'ouverture de négociations avec le président de l'Autorité palestinienne afin de le renforcer face au Hamas. Le Quotidien-Agences Quelques jours après son homologue aux Affaires Etrangères, Amir Peretz, le ministre israélien de la Défense, s’est prononcé pour l'ouverture de négociations entre Israël et l'autorité palestinienne, a-t-on indiqué hier auprès de son entourage. Amir Peretz, du parti travailliste, a proposé l'ouverture de négociations entre Israël et le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas,. Peretz a estimé qu'Israël doit renforcer le leader palestinien Mahmoud Abbas face au mouvement islamiste Hamas, à la tête du gouvernement palestinien, qu'Israël boycotte, selon cette source. "Je ne suis pas convaincu que l'isolement total de l'Autorité palestinienne affaiblira le Hamas et elle pourrait avoir l'effet contraire", a déclaré Amir Peretz, lors d'une rencontre avec des responsables de la Défense, se démarquant de la position du gouvernement jusqu'à ce jour. Il a relevé à ce sujet la hausse de popularité du Hamas dans les territoires palestiniens depuis que des sanctions économiques ont été imposées par Israël, les Etats-Unis et l'Union européenne. * «Aide humanitaire» Amir Peretz a en outre proposé de verser une somme de 12 millions de dollars en "aide humanitaire" aux Palestiniens, pris sur 50 millions de dollars de taxes revenant à l'Autorité palestinienne, qu'Israël refuse de lui verser depuis la montée au pouvoir du Hamas en mars. Un projet précis concernant le déblocage de ces 12 millions doit être présenté dimanche à l'aval du cabinet. La ministre des Affaires étrangères, Tzipi Livni, s'est également prononcée pour un tel déblocage, s'inquiétant mercredi du risque d'un retournement de l'opinion internationale, qui pourrait s'en prendre à Israël, si la crise économique devait encore s'aggraver dans les territoires palestiniens. Israël, qui a suspendu le transfert de taxes dues à l'Autorité palestinienne, est "prêt à utiliser en partie ces sommes pour l'achat de médicaments et le paiement des soins hospitaliers en Israël", a-t-elle annoncé. Le vice Premier ministre, Shimon Peres, a pour sa part proposé que le Premier ministre, Ehud Olmert, rencontre Mahmoud Abbas, au retour de Ehud Olmert de Washington fin mai. Mahmoud Abbas est "un interlocuteur parfaitement valable pour Israël et il n'y a aucune raison de ne pas le rencontrer", a souligné M. Peres, dans une interview à la radio publique. Amir Peretz avait rencontré le 2 mars Mahmoud Abbas, avant les législatives israéliennes et l'entrée du numéro un travailliste au gouvernement. Lors d'une réunion ministérielle à New York, le quartette - Etats-Unis, Union européenne, Russie, Onu - a chargé l'UE de créer un "mécanisme temporaire" pour acheminer directement une aide aux Palestiniens qui font face à une crise économique aiguë. _____________________________ Des cadres palestiniens détenus proposent l'arrêt des attaques en Israël Ramallah-Agences Des cadres de mouvements palestiniens détenus en Israël ont élaboré des propositions pour mettre fin à la "crise" palestinienne, suggérant notamment de confiner la "résistance" aux territoires occupés et de former un gouvernement d'union nationale. Ces propositions figurent dans "un document pour une entente nationale" remis au dirigeant palestinien Mahmoud Abbas qui l'a pris à son compte. "Ce document comporte une vision politique profonde et réaliste qui correspond largement à mes idées", a déclaré Abbas lors d'une rencontre avec des journalistes mercredi soir. Il a affirmé que ce document devrait servir de référence lors du "dialogue national" prévu entre les différents factions palestiniennes à partir du 23 mai. Le document a été élaboré par Marwan Barghouthi, le chef du Fatah en Cisjordanie, Abdelkhaleq Al-Natché, un haut responsable du Hamas, Abdelrahim Mallouh, numéro deux du Front populaire de libération de la Palestine (FPLP), Bassam Al-Saadi, un dirigeant du Jihad islamique et Moustapha Badarneh du Front démocratique de libération de la Palestine (FDLP). Ils sont tous détenus dans des prisons israéliennes.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com