Attaque contre la laïcité : La Turquie en émoi, le gouvernement critiqué





Le Quotidien-Agences La Turquie était sous le choc hier après une attaque la veille aux mobiles islamistes contre le Conseil d'Etat, bastion de la laïcité, qui a coûté la vie à un juge et en a blessé quatre autres, les critiques se cristallisant contre le gouvernement islamo-conservateur. Alpaslan Aslan, l'avocat de 29 ans qui a tiré 11 balles de pistolet automatique contre des juges en audience dans la plus haute juridiction administrative du pays, a été maîtrisé sur les lieux par la police. Interrogé par une section antiterroriste, il a affirmé avoir agi seul et n'être lié à aucune organisation. La police a néanmoins interpellé deux personnes susceptibles d'être liées au tireur, a affirmé hier la chaîne d'information NTV. Les obsèques d'?zbilgin ont eu lieu hier à Ankara après des cérémonies officielles. Les juges, procureurs, avocats et recteurs d'universités de la capitale devaient se rendre dans la matinée au mausolée de Mustafa Kemal Atatürk, fondateur de la Turquie moderne et laïque, dans un geste symbolique pour dénoncer un crime réprouvé par l'ensemble de la classe politique.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com