Considération de l’AJT pour les acquis accomplis au profit des journalistes





L’Association des Journalistes Tunisiens (AJT) a exprimé dans une motion générale issue de l’Assemblée générale, réunie vendredi dans le nouveau local de l’association, sa considération pour l’ensemble des acquis réalisés, grâce aux décisions présidentielles, au profit des journalistes et de leur association. Tunis - TAP L’AJT exprime sa satisfaction de la promulgation du statut de l’association qui comporte des amendements de nature à renforcer le rôle de l’association en tant que structure regroupant les journalistes et défendant leurs intérêts. L’AJT se félicite de la publication de son cinquième rapport annuel sur la liberté de la presse en Tunisie appelant à poursuivre l’effort en vue de réaliser davantage d’acquis. L’association réaffirme dans sa motion la nécessité de respecter les lois en vigueur, et en particulier le code du travail, le code de la presse et la convention collective de la presse écrite, de manière à garantir les droits des journalistes, améliorer leurs conditions de travail et leur situation sociale. L’AJT appelle les journalistes à soutenir leur association et à respecter scrupuleusement la charte d’honneur. Dans ce contexte, il convient de rappeler les multiples incitations et décisions prises par le Président Zine El Abidine Ben Ali en vue de promouvoir l’information, de diversifier et d’enrichir son contenu et de soutenir les journalistes, l’objectif étant de promouvoir la scène médiatique conformément au projet du Changement, basé sur les traditions de dialogue, la démocratie, le pluralisme et la concrétisation de la solidarité. D’autre part, il est à rappeler que le Code de la presse a été amendé à quatre reprises et que de nombreuses mesures légales ont été mises en œuvre en vue de consacrer le droit à la liberté d’opinion et d’expression, de supprimer les peines privatives de liberté, de soutenir la presse des partis politiques et d’encourager les entreprises de presse à accéder de plain-pied à l’ère de la presse électronique. Par ailleurs, le secteur audiovisuel a également bénéficié de cette action de promotion à travers la transmission satellitaire, la connexion au réseau de l’Internet, le lancement de nouvelles stations de radio et de télévision publiques et privées, l’extension de la couverture radiotélévisée par le recours à des équipements modernes de transmission. Le Chef de l’Etat a constamment veillé à la promotion de la situation des journalistes en étant à l’écoute de leurs attentes et de leurs préoccupations. C’est dans ce contexte que s’inscrivent les décisions du Chef de l’Etat de créer un Fonds d’entraide au profit des journalistes, de faciliter aux journalistes l’acquisition d’ordinateurs portables et de doter l’AJT d’un nouveau siège. De nombreuses autres mesures présidentielles ont été prises en vue de faciliter le recrutement des journalistes et leur accès au réseau de l’Internet. Récemment, le Chef de l’Etat a décidé l’élaboration d’une étude spécialisée pour la mise à niveau du paysage médiatique, de développer davantage l’infrastructure et le rendement des moyens nationaux de communication et de consolider les programmes de formation des ressources humaines pour maîtriser les technologies modernes de communication. Dans un message adressé aux journalistes à l’occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse, le Président Zine El Abidine Ben Ali a, réaffirmé que «la Tunisie, qui se hisse du statut de pays émergent à celui de pays avancé, est un pays où la liberté de presse s’enracine chaque jour davantage, où la liberté d’expression se manifeste sous ses plus nobles et larges significations et au sein duquel le journaliste occupe la place qui lui revient afin de s’acquitter de la mission dont il est investi à travers une presse libre, démocratique et objective, au service du pays»


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com