Risques cardiovasculaires Pfizer lance une vaste campagne de sensibilisation





Les laboratoires Pfizer lancent une campagne de sensibilisation sur les risques cardiovasculaires. Une semaines de dépistage de la tension artérielle et du cholestérol aura lieu du 28 mai au 03 juin dans un centre commercial de la banlieue nord. Tunis-Le Quotidien A partir de vendredi 28 mai, un centre commercial de la banlieue nord va abriter une semaine de dépistage de la tension artérielle et du cholestérol organisée par les laboratoires Pfizer. Cette semaine se poursuivra jusqu’au 03 juin. A cet effet, Pfizer a réuni hier d’éminents spécialistes et des journalistes dans une conférence de presse sur la réduction du risque cardiovasculaire en Tunisie. Le Professeur H. Haouala, le président de la Société tunisienne de cardiologie et de chirurgie cardiovasculaire (STCCCV), a commencé par présenter la prise en charge des facteurs de risques cardiovasculaires. Ces derniers sont principalement l’hypercholestérolémie, le diabète de type 2 et l’hypertension artérielle (HTA). S’associent le plus souvent à ces facteurs, le tabac, la sédentarité, l’hérédité, l’âge et le sexe. Dans le cas d’hypercholestérolémie, il n’y pas de symptômes. Le Pr Haouala recommande alors de faire un bilan biologique annuel surtout pour les hommes. Cela leur permet d’éviter les conséquences de ce problème à savoir l’infarctus de myocarde, l’angine de poitrine, les accidents vasculaires cérébraux (AVC) et l’artérite. Et le spécialiste de préciser que la prise en charge de l’hypercholestérolémie est basée sur une diète et une bonne hygiène de vie. Le meilleur serait d’avoir une activité physique régulière. Le diabète constitue également un fléau en Tunisie. Plus de 10% de nos concitoyens adultes sont diabétiques. Pourtant, cette maladie a des complications graves à moyen et long termes. En effet, 40% des insuffisants rénaux dialysés ont le diabète, lequel risque d’atteindre les yeux et de provoquer l’infarctus de myocarde, les AVC avec ce qu’ils génèrent comme handicaps et l’artérite oblitérante. D’où l’importance du bilan chez les personnes âgées de plus de quarante ans. Et en particulier chez les fumeurs ou les gens qui ont un excès de poids ou un antécédent familial. Quant au troisième facteur de risque majeur, c’est l’HTA. Elle touche 1,5 million de Tunisiens recensés parmi la population générale. La gravité de ce mal c’est qu’il ronge très souvent dans le silence. Dans d’autres cas, des personnes peuvent présenter des signes qui sont les mouches volantes, les céphalées, les hémorragies conjonctivales, le saignement du nez, le bourdonnement des oreilles et les crampes musculaires. C’est pourquoi le Pr Haouala insiste sur le dépistage et la prise en charge efficace et à temps. Par ailleurs, le Professeur Habiba Ben Romdhane souligne que depuis quelques années, on sait de quoi meurent les Tunisiens. Les maladies cardiovasculaires sont à l’origine de 25% des décès. Ce chiffre est plus important lorsqu’on tient compte des facteurs de risques de ces pathologies. D’ailleurs, 7 à 8% des infarctus tuent. Pour ce qui est de l’HTA, elle atteint les femmes plus que les hommes. Moins de 50% des hypertendus se savent malades. Ce qui est remarquable chez les Tunisiens, c’est l’obésité abdominale. Le Pr Nagati explique à ce sujet qu'on court quand même un risque de maladie cardiovasculaire, de diabète ou d’HTA à cause de cette surcharge pondérale. Ce qui n’empêche pas les Tunisiens d’apprécier cette forme d’obésité. Elle constitue un choix aussi bien pour des hommes que des femmes qui avouent opter pour les rondeurs. Une étude réalisée en 1997 montre que le quart des personnes âgées entre vingt et cinquante-neuf ans ont un excès de poids. L’autre quart est plutôt obèse. Pfizer compte poursuivre cet effort de sensibilisation à travers d’autres campagnes. L’essentiel à retenir, c’est d’associer une hygiène de vie alimentaire à une activité physique. Quoique la vie de nos jours ne soit pas aussi simple et favorise l’apparition de différentes maladies. M. KADA


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com