Présidence du S.T. : Trois noms, trois profils différents





Malgré une saison très peu satisfaisante et une situation financière difficile, les candidatures ne manquent pas pour succéder à Mohamed Acheb au ST. D’ailleurs, c’est la première fois depuis de longues années que l’on se bouscule pour prendre en main l’équipe. Le temps presse et il ne reste pas beaucoup de temps pour décider, mais on compte déjà trois ou quatre candidatures plus ou moins sérieuses et la «bataille» a déjà commencé. Ce qui est intéressant à relever auprès des supporters, c’est qu’ils tiennent à voir du sang nouveau couler dans les veines d’un club qui ne peut plus marcher à l’ancienne. C’est, d’ailleurs, pour cette raison qu’on voit mal M. Mohamed Acheb se présenter pour sa propre succession malgré le fait qu’il l’a déjà annoncé. Par contre, certains candidats qui promettent beaucoup de changements sont actuellement plus proches de la base. Il y a des personnes qui connaissent les rouages du club à l’instar de M. Mohamed Khemiri qui vient d’annoncer, discrètement, sa candidature. Il est peut-être le plus connu des actuels candidats, mais il est considéré comme étant l’un des adeptes de la vieille école alors qu’on préfère s’engager dans la reconstitution et le changement de style. On retrouve également M. Mohamed Derouiche, une figure assez connue dans l’entourage du club, mais on ne cesse de murmurer qu’il manque de soutien et de moyens alors que d’autres lui reprochent une certaine alliance avec le président sortant. Le troisième candidat, c’est M. Taoufik Benkhoud. On a déjà évoqué son nom et il y a quelques jours et cet homme d’affaires semble déjà gagner du terrain puisqu'il a élaboré tout un programme de travail qu’un grand nombre de supporters ont eu l’occasion d’y jeter un coup d’œil. Pour le moment, ce candidat tient à s’assurer le soutien d’anciens et de nouveaux dirigeants, des membres du comité de soutien et surtout des supporters. Il est également passé à l’action en contactant les joueurs en fin de contrat (Ziadi, Baghouli, Salhi...) et en engageant, déjà, des pourparlers avec d’éventuelles nouvelles recrues. A en croire un dirigeant de l’ASK, à titre d’exemple, M. Benkhoud a fait de grands pas pour faire venir le meilleur joueur de cette équipe. C’est là, peut-être, où il a fait la différence, mais rien n’est encore acquis et tout dépendra en fin de compte, de plusieurs facteurs dont l’avis de la base en premier lieu. Il y a lieu de rappeler que Robertinho a regagné son pays et que l’équipe seniors est actuellement sans entraîneur. C’est dire que l’AG élective ne doit plus tarder afin que le nouveau président du club puisse avoir le temps d’enrôler un technicien compétent capable de donner à l’équipe plus de force et d’équilibre. On y reviendra... Kamel ZAIEM


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com