Sauvé in extremis de dix mois de prison grâce à sa femme





Tunis - Le Quotidien Dix mois de prison tel est le verdict rendu par un tribunal de Tunis à l’encontre d’un époux inculpé de coups et blessures. La victime qui n’est autre que la femme de l’accusé s’est absentée lors de la première audience tenue en première instance où l’époux a été condamné à dix mois de prison. Après l’annonce de ce jugement, le mari a interjeté appel qui a été examiné récemment par la cour d’appel de Tunis. Et voilà que lors de cette deuxième audience, l’épouse s’est présentée déclarant devant la cour, qu’elle pardonnait à son mari son écart de conduite. Du coup, le président de la cour a arrêté la procédure acquittant le mari qui a bénéficié du droit accordé par la loi à l’un des deux époux de se désister en faveur de l’autre en cas de litige. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com