Un agent de contrôle économique accusé d’avoir reçu des pots-de-vin





Tunis - Le Quotidien L’accusé dans cette affaire, examinée dernièrement par le tribunal de grande instance de Tunis est un agent de contrôle économique. Il comparait devant la cour pour répondre du délit de pot-de-vin. Les faits ont éclaté suite à une plainte déposée par la gérante d’un café qui a informé les agents de police qu’un fonctionnaire relevant des services de contrôle économique l’a appelée au téléphone pour lui demander la somme de deux cent cinquante dinars contre l’annulation d’un procès-verbal rédigé à son encontre par les agents de contrôle économique. Les auxiliaires de la justice ont demandé alors à la gérante de faire semblant d’accepter l’offre et fixer un rendez-vous dans son café avec le suspect pour lui remettre l’argent en question. Entre-temps, les agents se sont cachés dans le bureau de la gérante d’où ils pouvaient suivre la scène. Justement, l’agent de contrôle s’est présenté au rendez-vous et a bel et bien pris l’argent. Il fut, alors, arrêté en flagrant délit. Il a été inculpé d’avoir reçu des pots-de-vin en profitant de ses fonctions. Traduit devant le tribunal de grande instance de Tunis, l’accusé a nié les faits déclarant qu’il est victime d’un complot. Son avocat a appuyé les dires de son client précisant à la cour qu’il est impossible que l’accusé puisse annuler des procès-verbaux puisque ces documents sont remis automatiquement au procureur de la République compétent. Il a demandé l’acquittement de son client. la cour a ensuite saisi cette affaire pour les délibérations. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com