L’Arabie saoudite ne veut pas de querelle avec l’Iran





Le Quotidien-Agences L'Arabie saoudite a déclaré qu'il n'était pas dans son intérêt d'être en désaccord avec l'Iran sur son programme nucléaire controversé. "Notre espoir, c'est que l'Iran soit responsable et qu'il évite des ennuis à son pays", a déclaré aux journalistes le prince héritier Sultan ben Abdel Aziz, cité par l'agence officielle SPA. "Ce n'est pas dans (notre) intérêt d'être mis maintenant dans une position contre l'Iran alors qu'Israël possède de telles armes" nucléaires, a-t-il ajouté. Le 11 avril, un diplomate russe basé à Ryad avait indiqué que l'Arabie saoudite, craignant une frappe américaine contre l'Iran pouvant avoir de graves conséquences sur la région, avait demandé à Moscou de bloquer toute tentative de Washington d'obtenir une couverture de l'Onu pour une telle attaque. Par ailleurs, le prince Sultan, qui est également ministre de la Défense, a de nouveau nié que son pays cherchait à se doter de l'arme nucléaire. "Nous, dans le royaume, nous n'avons pas besoin" d'armes nucléaires, a-t-il dit, ajoutant: "Nous n'apprécions ni les armes nucléaires, ni leur prolifération".


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com