Un GI et neuf policiers tués : La Résistance concentre ses attaques dans la région de Bagdad





Un soldat américain et neuf policiers irakiens ont été tués hier dans la région de Bagdad où la Résistance concentre de plus en plus ses attaques. Le Quotidien-Agences Un soldat américain a été mortellement blessé lorsque son véhicule a été touché par une bombe déposée sur une route au nord de Bagdad, a annoncé mercredi l'armée américaine. Par ailleurs, neuf policiers irakiens ont été tués dans des attaques hier, dont six dans deux attaques séparées à Bagdad. "Six policiers, ont été tués dans deux attaques distinctes aux armes légères dans le quartier de Doura", dans le sud de Bagdad, a indiqué une source de sécurité. Dans la première attaque, trois policiers chargés de la protection des lignes de haute tension ont péri alors que dans la deuxième trois policiers municipaux ont été tués, selon la même source. Plus tôt, un policier a été tué et dix blessés dans une attaque à la bombe près du bureau de l'ancien Premier ministre Iyad Allaoui, dans l'ouest de Bagdad, avait indiqué une autre source de sécurité. "La bombe a explosé dans une rue conduisant au bureau de Allaoui", a précisé cette source, indiquant que deux policiers figurent parmi les blessés. Un colonel de l'armée dissoute de l'ancien régime a été abattu par des tirs devant sa maison dans un quartier situé dans le sud de la capitale alors qu'à Baaqouba, à 60 km au nord de Bagdad, un policier a été abattu par des tirs dans le centre de la ville, selon la police locale. Par ailleurs, cinq corps de personnes exécutées par balles ont été découverts dans le sud de Bagdad près d'une unité de traitement des eaux usées, a indiqué la même source de sécurité.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com