C.S.H.L. : Tout est en règle





Après avoir assuré son maintien, une nouvelle aventure s’ouvre devant le CSHL aussi passionnante et stressante que la lutte pour le maintien. Tout le monde à Hammam-Lif vit les jours précédant la rencontre de Coupe de Tunisie contre le C.A avec une grande passion. Et il y a de quoi. Le challenge est, on ne peut plus, excitant. Les Banlieusards qui ont hérité lors du tour précédent de l’ESS, n’ont pas été gâtés par le tirage, mais ils n’en font aucun, car ils sont conscients que pour arriver au bout de leur rêve, ils doivent accepter tous les verdicts. Le branle-bas a déjà commencé bien avant le match contre l’ASM, puisque Habib Mejri n’a voulu courir aucun risque en laissant tous ses atouts sur la touche. En effet, Cissé, Jupiter, Evans et Rouatbi ont été tous épargnés pour leur permettre d’être au top de leurs conditions face au CA. Ainsi, l’effectif hammam-lifois sera au complet pour en découdre avec les Clubistes avec en prime une qualification en demi-finales. Le public hammam-lifois qui investit le stade en grand nombre pour assister aux entraînements, croit dur comme fer que son équipe est capable de réussir un joli coup, face à un spécialiste de la Coupe, mais qui n’est pas aussi transcendant que par le passé. Dans l’entourage hammam-lifois, on pense que les deux équipes partent à chances égales pour se qualifier et que le fait de jouer «at-home» n’aura pas beaucoup d’incidence, surtout que le CA sera soutenu par un public des grands jours. Néanmoins, sur un match les joueurs locaux sont capables de tous les exploits. C’est ce qui fait que la concentration est totale dans le camp banlieusard et que la sérénité retrouvée en championnat est de nature à donner la confiance nécessaire de l’ensemble. Pour mettre tous les atouts de son côté, Habib Mejri a opté pour un stage bloqué à partir de demain loin de la ville. Une décision qui dénote la ferme intention des responsables de l’équipe de ne rien négliger pour négocier ce match capital dans les meilleures conditions. En attendant le jour «J» toute la ville d’Hammam-Lif s’attend à l’exploit d’autant plus que la tradition est favorable à son équipe dans ce genre de confrontation. Moncef SEDDIK


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com