Mois du patrimoine : Djerba et Médenine en fête





Djerba et Médenine, deux perles du sud-est de la Tunisie ont vécu lundi et mardi au rythme d’intenses festivités à l’occasion de l’ouverture du Mois du Patrimoine. C’est du côté du musée touristique dédié aux coutumes et aux traditions de la ville de Médenine que le coup d’envoi de l’édition 2006 du Mois du Patrimoine a été donné par Mohamed El Aziz Ben Achour, ministre de la Culture et de la Sauvegarde du Patrimoine. Après une animation intense et des visites sur tous les sites historiques de la ville de Djerba, le ministre de la Culture et de la Sauvegarde du Patrimoine a présidé mardi une importante cérémonie, au cours de laquelle des spectacles de chants et de danse, ont été présentés en plus d’une exposition au musée de cette ville. Cette exposition a mis en exergue plusieurs thèmes dont la maroquinerie traditionnelle, le tissage ancien, la confection des «jebbas», la sculpture. Durant cette exposition, un accent particulier a été mis sur le patrimoine culinaire. En effet, pas moins de 80 mets traditionnels des régions de Médenine et de Djerba ont été exposés. Trois tableaux ont été concoctés durant cette cérémonie. Il s’agit de ceux des métiers artisanaux modernes des habits et parures traditionnels, entre autres. En plus de cette exposition riche et diverse, il y a eu également tout au long de la journée, une animation intense qui a vu se produire pas moins de treize troupes de chants et de danses populaires ainsi qu’un poète populaire qui a chanté et interprété onze vers. L’animation au musée des coutumes et des traditions de la ville de Médenine a constitué la deuxième étape où se sont poursuivies les festivités de l’ouverture du Mois du Patrimoine. Ce musée comporte 12 ghorfas monumentales. Il offre une excursion historique plaisante où défient des scènes montrant les séquences de la vie quotidienne passée. Le musée abrite également des modèles d’habitats traditionnels. On y trouve aussi l’acte de signature du contrat de mariage en présence des notaires, ainsi que des figures de la vie courante de l’école coranique «Le Kottab», le textile artisanal, les activités agricoles, entre autres. Ce musée sis aux Ksours de Médenine comporte également une foire permanente animée par plus de dix mille pièces de monnaie et billets de banques provenant de presque tous les pays du monde et datant plus d’un siècle. L’artisanat d’antan et d’aujourd’hui a été également à l’honneur, à travers une exposition au cours de laquelle pas moins de huit stands ont présenté les spécifiques artisanales de Guellala ainsi que des costumes de cette région. Ousmane WAGUE


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com