Suivant le pas de Chavez : L’Iran réitère son offre de «pétrole pour les pauvres»





Le Quotidien-Agences Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a réitéré hier sa suggestion d'une double tarification du pétrole, qui devrait être à un "prix réel" pour les pays riches et moins cher pour les pays pauvres. "Nous devrions adopter une formule et un agenda pour empêcher la hausse des prix du pétrole de faire du mal aux pays faibles qui n'ont pas de brut", a dit le président à la presse, en marge d'une exposition dans la capitale sur l'industrie pétrolière. Ces pays pauvres "ne devraient pas être maltraités, alors que les pays industrialisés qui ont des centaines de milliards de dollars devraient payer un prix réel pour le pétrole", a-t-il ajouté, en affirmant que les ministères iraniens du Pétrole et des Affaires étrangères étudiaient la question. Ahmadinejad a fait cette suggestion mercredi, en proposant que l'Opep (Organisation des pays exportateurs de pétrole) établisse un quota "à un meilleur prix pour les consommateurs pauvres". Cette idée ressemble au programme de "pétrole pour les pauvres" défendu par le président vénézuélien Hugo Chavez, un des rares fervents alliés de Ahmadinejad.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com