E.S.T. : Victoire étriquée mais importante





A défaut de panache, l’Espérance a compté sur la rage de vaincre de ses joueurs pour venir à bout d’Al Ittihad Alexandrie bien difficile à manier. Tout compte fait, cette courte victoire n’est pas une si mauvaise affaire pour le représentant tunisien qui a dû suer pour arriver à ses fins. En effet, en raison de l’absence d’un vrai régisseur et pourvoyeur de balles aux attaquants, l’équipe tunisoise a opté pour les balles longues qui faisaient le bonheur de l’axe central adverse. Et les fois où le danger a été réel pour le gardien égyptien Achour, les attaques fusaient du côté droit où Yaken et Teyeb faisaient du bon travail. L’autre arme, utilisée par les Sang et Or, était celle des balles arrêtées. Celles-ci étaient bien exécutées par Kamel Zaïem mais à chaque fois le danger était repoussé in extremis. Quant à la manœuvre générale; elle n’était pas assez fluide. A l’entre jeu, Zaïem et Melki évoluaient au niveau de la ligne médiane, occupés qu’ils étaient par la reconversion. Sur le flanc gauche Bekri a paru mal à l'aise car manquant de soutien, alors qu’en attaque, la sortie précoce de Letifi pour blessure a considérablement influé sur le rendement offensif. D’ailleurs Khaled Ben Yahia a dû utiliser tous les avants dont il disposait pour trouver enfin la panacée dans la patte du revenant Harbaoui auteur du seul but de la rencontre, un but de grande valeur car il permet à l’équipe d’aborder le match retour avec une avance au score et des chances réelles. Bien sûr, la seconde manche ne sera certainement pas de tout repos, dans la mesure où Al Ittihad Alexandrie a démontré vendredi beaucoup de qualités tactiques, athlétiques et techniques. Il appartient donc au néo-champion de Tunisie de préparer convenablement le match retour et surtout de retrouver toute la concentration requise. Il y va de son avenir dans cette joute continentale. Jamel BELHASSEN ________________________________ Saison terminée pour Letifi C’est le staff médical de l’E.S.T qui le confirme. L’I.R.M qu’a subi Amine Letifi, sorti après 35 minutes de jeu face Al Ittihad à cause d’une blessure à la cuisse, a révélé un étirement qui va nécessiter au moins trois semaines de repos. Un véritable coup dur pour l’Espérance qui va devoir composer avec l’absence de son goaleador pour le match retour à Alexandrie et surtout pour la rencontre de Coupe face au C.A.B et les tours suivants en cas de qualification. Espérons que le brave Letifi puisse récupérer très vite, d’autant plus qu’il a beaucoup travaillé pour convaincre Lemerre avant le Mondial 2006. J.B.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com