Bush demande au Congrès d’adopter la rallonge pour l’Irak





Le Quotidien-Agences Le président américain George W. Bush, aux rapports de plus en plus difficiles avec le Congrès, a appelé ce dernier hier à adopter une rallonge de plusieurs dizaines de milliards de dollars pour les missions en Irak et en Afghanistan. Dans son allocution radiophonique hebdomadaire, Bush a pressé les parlementaires de "poursuivre leur soutien à nos troupes engagées dans la guerre contre le terrorisme". Il entend ainsi que le Sénat approuve un collectif budgétaire de 106,5 milliards de dollars, dont 72,4 pour les missions en Irak et en Afghanistan. Le Sénat débat du texte au cours de la semaine à venir. L'adoption de la rallonge budgétaire pour l'Irak paraît toutefois assurée. L'opposition démocrate entend en effet que les soldats aient les moyens nécessaires pour combattre. La Chambre des représentants a largement approuvé mi-mars la rallonge sur l'exercice fiscal en cours pour l'Irak et l'Afghanistan. Mais le débat offrira une nouvelle tribune aux adversaires de Bush pour critiquer sa politique irakienne. Cette dernière passe pour la première responsable de l'impopularité de Bush, au plus bas dans les sondages. Bush a de nouveau défendu hier sa stratégie, même si une majorité d'Américains la conteste désormais et réclame le retour des troupes, selon les enquêtes d'opinion. "Les Américains s'interrogent sur nos progrès vers la victoire (...) J'ai confiance dans l'issue de ce combat parce que je connais le caractère des gens qui portent l'uniforme de notre nation", a-t-il dit.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com