Produits pétroliers : Un ajustement et des comparaisons





Les cours du brut ont enregistré depuis le début du mois d’avril, une hausse vertigineuse frôlant, ainsi, la barre de 75 dollars le baril. Ainsi, les prix ont plus que doublé en comparaison avec les prix relevés en avril 2004. Tunis - TAP - 33 dollars le baril en avril 2004, - 44 dollars le baril en janvier 2005, - 63 dollars le baril en janvier 2006, - Environ 75 dollars le baril le 22 avril 2006. Cette envolée des prix a engendré une accentuation des charges pour le budget de l’Etat. Le maintien de ce niveau des prix nécessite, sur la base d’une moyenne de 70 dollars/baril sur l’ensemble de l’année 2006, une subvention dépassant 1800 MD, compte non tenu de nouveaux ajustements des prix des hydrocarbures. La majoration annoncée par le ministère de l’Industrie, de l’Energie et des PME, est considérée comme limitée et ne peut résorber que 100 MD seulement de la subvention globale attribuée cette année. En effet, cette subvention reste à un niveau élevé dépassant de 300 MD les dotations réservées par le budget de l’Etat, à cet effet, il est à remarquer qu’en dépit de ces ajustements, les prix de vente au public de l’essence sans plomb restent, dans notre pays, inférieurs de 50% en comparaison avec les prix en vigueur dans les pays de la région. Cet état est encore plus important pour le Gasoil comme l’illustre le tableau :


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com