Ivre mort, il viole sa cousine





Tunis - Le Quotidien Le corps dénudé et l’état d’ébriété dans lequel il était ne lui ont laissé aucune chance pour chasser la tentation de son esprit. Du coup, il s’est jeté comme un loup assoiffé sur la jeune fille... L’architecture de la maison ne favorisait pas le contact, entre les membres de la famille. Les chambres sont séparées et entourent une vaste cour. Ce qui fait qu’on ne se rencontre que pour manger. Le reste du temps, chacun est retranché dans sa chambre ignorant ce qui passe ailleurs. Justement, le fils aîné a pris ainsi l’habitude de rentrer tard se dirigeant directement vers sa chambre sans prendre des nouvelles des siens. D’ailleurs, il est toujours dans un état d’ébriété. Il n’est pas la plupart du temps conscient. Alors, lorsqu'il rentrait, c’est tout juste pour dormir. Et voilà que le destin a voulu que l’une de ses cousines originaires d’une région du pays, est venue rendre visite à la famille qui vit à Tunis. C’était l’été et la chaleur suffocante l’a contrainte à jeter un matelas par terre juste devant la chambre de son cousin. Elle s’est allongée avant de sombrer dans un long et profond sommeil. Comme d’habitude son cousin a quitté son travail avant d’aller se saouler dans un bar de la place. Tard dans la nuit, il a pris un taxi pour rentrer chez lui. Il ouvrit la porte de la maison et pénétra l’intérieur. Il n’avait pas besoin de mettre l’électricité puisque la lune éclairait déjà les lieux. Alors lorsque ses pieds ont touché le matelas, il avait cru que sa mère a pris le soin de le lui préparer car il faisait très chaud à l’intérieur de sa chambre. Néanmoins, il fut surpris de découvrir que quelqu’un était déjà allongé dessus. En s’approchant il constata qu’il s’agit d’une femme dont le corps était dénudé. Du coup, la tentation l’a envahi. L’état d'ébriété ne lui a laissé aucune chance de fermer les yeux sur ce spectacle. Alors, il s’est jeté comme un loup assoiffé sur la jeune fille tout en prenant ses précautions de mettre sa main sur sa bouche pour éviter qu’elle ne se mette à crier. Après avoir abusé d’elle, il est allé dormir sans être au courant que sa victime s’était évanouie. On découvrit le lendemain ce qui s’est passé. Lorsqu’on l’a transportée à l’hôpital, la jeune fille n’a pas hésité à informer le médecin qu’elle avait subi un viol. C’est ainsi que les responsables de l’hôpital ont alerté les autorités. Arrêté, le cousin a été entendu par les auxiliaires de la justice. Il a déclaré qu’il ne se souvenait de rien. N’empêche qu’il a été inculpé de viol sous l’effet de l’alcool. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com